Le manoir caché Index du Forum
Le manoir caché
Bienvenue dans un manoir caché dans une sombre ville dévastée par des meurtres en tous genre. À vos risques et périls de venir y habiter
 
Le manoir caché Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Une rencontre des plus... étonnante ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Forêt -> Cimetière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 07:00 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Après s'être remis entièrement des blessures engendrées par le combat avec le lycan alpha, Fenrir, et sa rencontre avec l'homme noir battis comme une armoire, V'lane sortie de sa cachette. Non seulement ce bellâtre avait une faim de loup, mais en plus, il commençait à être vraiment en manque non de sang, mais de sexe bien évidemment. On le connait maintenant assez bien pour savoir que pour lui c'est une vrai drogue et un de ses adages préférés provenant d'un autre vieux vampire : « On peut vivre sans boire de sang pendant 3 à 4 jours, mais on ne peut survivre plus d'une journée sans avoir goûter aux plaisirs de la chair ».

Donc, notre courageux vampire sortis dans l'intention d'aller se nourrir et aussi pour s'amuser avec la première fille qu'il apercevrait qui aurait de l'allure. Il était peut-être en manque, mais pas encore assez pour vouloir faire l'acte avec une mocheté. Par conséquent, il déambulait dans une route quand il vit un vieux homme sortir de nul part. Ne voyant aucun problème avec cela, il alla à toute vitesse sur sa victime et avant mieux qu'elle eut le temps de réagir, elle sentit qu'on lui écrasait le larynx, l'empêchant ainsi de crier à l'aide. Il n'aurait surtout pas fallu que V'lane soit dérangé pendant qu'il torturait le pauvre homme et avant de lui prendre le précieux liquide qui coulait dans les veines de sa proie. Bref, le vieux mortel eut droit à se faire briser une grande majorité de ses fragiles os sous un regard de complète excitation. Pour ensuite, se faire taillader les avant-bras, mais c'est à ce moment que le sadique vampire ne pu résister à l'odeur du sang et vida l'homme des pieds à la tête du liquide vital.

Par la suite, une fois que V'lane fut assouvis, il ne lui manquait plus qu'une jolie fille pour vraiment le combler. Se doutant qu'il trouverait sûrement ce qu'il voulait à la taverne. Il se souvenait qu'il avait entre perçus la serveuse la dernière fois qu'il y était allé et elle valait largement le déplacement. Cependant, au moment où il passa à côté du cimetière, il eut l'idée d'aller voir s'il restait des traces de son ancien et quelque peu dangereux combat. L'irrésistible vampire se souvenait d'avoir entendu une explosion lors de l'affrontement et il n'avait vu aucun canon, ce qui voulait dire qu'il devait sûrement y avoir un dispositif qui explosait dans le cimetière.


* Je peux toujours espérer de trouver ce qui a causé l'explosion en espérant vraiment que ce n'était pas juste mon imagination qui me jouait des tours. Cela pourra peut-être m'être utile, faut juste escompter que cette stupide bête d'alpha l'aie laisser sur place... *


V'lane entra donc dans le lieu du repos des morts à la recherche de quelque chose sans vraiment savoir ce qu'il cherchait exactement. Le regard et toute son attention rivé sur la terre, il ne se rendit pas compte que quelques longues minutes s'étaient écoulées sans rien trouvé sauf le loup, qui l'avait attaqué et qui était mort à présent. Mais soudainement, il entendit une brindille craquée non loin de lui. J'aurais aimé dire qu'il alla voir ce qui avait causé le bruit, mais, courageux comme il est, au lieux de cela, il se cacha derrière la première pierre tombale près de lui. Ne lâche pas V'lane, peut-être qu'un jour, tu vas devenir un brave vampire. Mais pour l'instant, il se contenta d'observer les environs à la recherche de la chose ou de la personne qui avait osé déranger le silence de ce lieu.

_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 07:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Sam 16 Jan - 15:43 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

La nuit avait déjà jeté son sombre voile sur le village quand la belle lycan sortit de la taverne, et bien vite à errer dans les rues elle finit par se perdre, chose qui semblait de toute façon inévitable vu qu'elle ne connaissait pas la ville... Elle semblait parfaitement détendu, si ce n'est que sa main droite semblait prête à dégainer, et son corps qui derrière son apparente décontraction restait prêt à réagir au moindre signe de danger...
Sans vraiment chercher finalement où allez, car la belle louve voulait chasser et le village était entouré par la forêt, elle déambula un long moment et ses pas la guidèrent vers un lieu sentant la mort... Un cimetière. Mais plus loin, la forêt, sa chère forêt bien-aimé... Elle n'hésita pas, traversant les jardins de la mort pour retrouver son élément, cette sensation de chase qu'elle aimait tant..
Tout d'un coup, alors qu'elle continuait à marcher au milieu des tombes, Irina commença à avoir chaud... Tellement chaud... Elle décida de faire une petite pause. Enlevant sa veste, et la laissa tomber sur le sol, et elle entrouvrit un peu plus sa chemise, retirant encore un bouton en haut, dévoilant un peu plus sa poitrine généreuse...
Déjà qu'elle ressentait l'envie de s'amuser un peu avec une fille, là elle avait encore plus envie... Si jamais elle croisait une autre femme elle sentait qu'elle lui sauterait dessus... elle ne comprenait pourquoi d'ailleurs, mais elle s'en fichait un peu, elle avait juste envie... mais elle ne croiserait personne dans ce cimetière, elle en était sûre...


*Dommage... il est rare que j'ai autant envie de m'amuser... Pour une fois que j'ai envie de me lâcher sans penser aux conséquences... A croire que je suis ensorcelé !* Pensa-t-elle en riant.
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Sam 16 Jan - 18:27 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Toujours caché derrière sa stèle, notre cher vampire au courage légendaire était à la recherche de ce qui avait fait du bruit. Il était même près à courir aussi vite que l'éclair s'il le fallait. Mais quand son regard ambré tomba sur la silhouette d'une des plus belles créatures qu'il est vu sur cette planète depuis des lustres, il oublia tout même d'être prudent sauf son envie de faire quelques cochonneries avec.

* Regardez moi cela, cette femme a été mis sur terre pour plaire et satisfaire les hommes, ça j'en suis convaincu. Je sens que finalement je vais bien prendre mon pied avec elle surtout que comment elle réagit, c'est sûr qu'elle ressent mon aura. *


Tout content d'avoir enfin trouvé une femme qui rivaliserait presque avec sa beauté, V'lane se leva et enleva les quelques feuilles mortes qui étaient restées coller sur lui. Pour ensuite, aller vers la ravissante femme à la chevelure dorée, mais à le regarder marcher, on aurait presque cru qu'il marchait sur des nuages tellement il était excité et heureux. Il planifiait déjà ce qu'il ferait avec cette délicieuse créature envoutante. Bien évidemment, il n'avait aucune idée qu'elle était aux femmes, mais plus il s'approchait d'elle et plus il avait la conviction que c'était une lycan ce qui ne le dérangeait pas puisqu'il s'amusait plus avec cette race qu'avec n'importe quelle autre.

Cependant, non loin de V'lane, un petit mulot tout mignon et inoffensif se promenait à la recherche de nourriture quand tout de coup, il marcha sur un des pièges explosifs qui n'avait pas été enlevé et dont V'lane n'avait pas vu. La pauvre petite bête explosa en mille morceaux et on vit le pauvre vampire faire un de ses sauts.


- WOOOAAHH!! MAIS C'EST QUOI ÇA !?, cria-t-il sur un ton surpris.

Totalement obnubilé par la femme d'une beauté rare, il avait complètement oublié ce pour quoi il était là ce qui lui revient assez vite quand l'explosion eut lieu. Heureusement ou malheureusement, V'lane s'en sortis indemne sauf pour son linge qui fut un peu salie et déchiré.

* Je le savais que ce n'était pas juste mon imagination! J'espère juste que je ne marcherai pas sur une de ces choses avant d'aller rejoindre la dame... Mais avec cela, mon entrer a été gâché. J'ai l'air de quoi maintenant. *

Finalement, il réussit à rejoindre la demoiselle sain et sauf. Il la regarda bien attentivement arrêtant son regard à certains endroits en particulier. V'lane l'a trouvait encore plus belle de proche. Il lui parla finalement avec un sourire charmeur:


- Je vous conseille de faire attention quand vous vous promenez ici. On dirait que les morts veulent qu'on vienne les rejoindre. Plus il parlait et plus il s'approchait d'elle tout en lui parlant avec une voix sensuelle. Au fait, je m'appelle V'lane Seelie, mais toutes les femmes m'appellent l'irrésistible V'lane ou ô mon amour comment ferais-je pour vivre sans vous, c'est un peu long le dernier, je dois avouer... Mais comment se nomme cette ci ensorcelante et sublime créature?

Rendus assez près d'Irina, l'effronté de V'lane se permit même d'essayer de déboutonner encore plus la chemise de la lycan.
_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 12:49 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Alors qu'elle s'assit pour se poser un peu et essayer de calmer cette fougue qui s'en prenait à elle, et même si cette sensation, cette envie n'était pas désagréable, mais elle commençait à avoir faim, et mieux valait qu'elle se calme sinon elle ne se remplirait jamais le ventre... Elle essaya de se détendre, de penser à autre chose mais avait du mal... Soudain elle sentit qu'on la regardait, et juste après quelque chose explosa, accompagné du cri de surprise d'un homme... que faisait donc cet individu ici, et qu'est-ce qui venait de produire cette explosion ?
Irina parvint à sentir assez vite la nature vampirique de son interlocuteur masculin, et malgré cette envie de sexe qui la tiraillait elle était toujours aussi révulser par les hommes. Elle lui trouva un certain charme, mais ça ne changeait rien au fait qu'elle ne le laisserai pas trop approcher, surtout vu la façon dont il la reluquait... Bon, sa poitrine si généreuse attirait généralement les regards, mais il la regardait avec une arrière pensée qu'elle comprit tout de suite... Elle se releva, et écouta ce vampire qui, au vu de ces paroles, était arrogant et qui se croyait irrésistible... Il était vrai qu'elle avait de plus en plus envie de gouter aux plaisirs de la chair, mais elle continua de regarder cet homme avec méfiance...
Elle lui rétorqua avec un ton neutre, quoi qu'un peu dégoutée :


-Désolé mon loup, mais tu n'as pas à connaitre mon nom. Si tu avais été une femme, tu aurais peut-être eut une chance, mais autrement ce sera NON, sale rustre !

La main droite de la belle louve se posa sur ses hanches, et plus précisément sur la dague à lame courbe qui y étais accroché. Son regard indiquait clairement à ce V'lane qu'elle ne voulait pas faire quoi que ce soit avec lui, et sa main sur la garde de son arme voulait dire quelque chose comme "touche moi et je t'arrache ce à quoi je pense"... Elle n'était pas du genre à se laisser faire, et n'allait pas laisser cet espèce de bellâtre sans cervelle, si arrogant et si sûr qu'elle cède à son charme qui la laissait indifférente, malgré l'envie dévorante de sexe qu'elle avait... Elle aurait bien retirer sa chemise tant elle avait chaud, mais elle préféra ne pas laisser ce pervers reluquer sa poitrine plus qu'il ne le faisait déjà !
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 23:54 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Voyant la réaction de la femme, V'lane comprit très vite qu'il aurait de la misère à ce la faire. Il commençait même à se demander si toutes les femmes du coin étaient toutes comme cela puisque sa tentative avec Miss Vidomina avait été quelque peu complexe. À dire vrai, il n'avait jamais vraiment eu de difficulté, sauf depuis qu'il était arrivé ici. C'était tout un défi pour lui et il les préférait consentante même s'il lui arrivait de temps en temps d'en forcée une ce qui restait tout de même très rare.

Au moins dès qu'il sut qu'il aurait un défi à l'attirer vers lui, il arrêta de regarder la poitrine alléchante de la demoiselle et remonta son regard ambré vers les yeux verts. Bien évidemment, il savait que certaines dames surtout celle qui possèdent un fort caractère n'aiment pas se faire reluquer cette région de leur anatomie, c'est pour quoi, il regarda ailleurs. Cependant, il fut très déstabilisé quand il assimila les propos de la sublime créature.

- Quoi !? Vous êtes une les... lesbienne, dit-il très surpris et avec une légère pointe de regret de la voix.

Mais il se reprit très vite et un sourire amusé et encore plus excité apparu sur son visage divin. V'lane venait d'avoir pleins d'idées de vieux fantasmes non assouvies qu'il pourrait peut-être mettre à l'œuvre s'il en avait l'occasion. Néanmoins, ce qui l'amusait encore plus que ses pensés érotiques, était la réaction de la lycan. Son petit air têtu et confiant qu'elle affichait le divertissait énormément et malgré les menaces silencieuses qu'elle lui lançait, il se permit de s'amuser encore un peu avec elle en lui parlant sur ton de fausse déception.

- Comme c'est dommage, vous ne savez pas ce que vous manquez comme expérience. Vous auriez pu aller au septième ciel... Puis, soudainement, il se retrouva derrière la femme pour lui susurrer à l'oreille tout en affichant son sourire carnassier. Mais, je pourrais toujours vous obligez à faire quelques petites galipettes avec moi si je le désire vraiment... Oh et ne tentez même pas de m'attaquer, j'ai déjà tué une autre sale chienne de votre espèce, il y a peu de temps, et je ne voudrais pas gâcher un corps si parfait.

Au même moment, une jeune et assez jolie bourgeoise entra dans le cimetière avec un bouquet de fleurs dans les mains. Elle devait sûrement aller voir son défunt amant ou quelqu'un qui lui était cher, mais dont le village ne devait pas savoir qu'elle allait pleurer devant sa tombe sinon elle n'aurait pas pris le risque de sortir en pleine nuit. En plus, d'où il était, la lycan et le vampire pouvaient tous les deux la voir.

* Je me demande si la jolie blondinette va aller se jeter dessus la femme en pleure ou bien elle va tenter de me tuer pour ce que je lui ai dit... Avec un peu de chance, je pourrai peut-être me faire un trip à trois ! Sinon au pire, je ferrai mon voyeur, c'est déjà mieux que rien et je pourrai toujours me taper la femme par après... *
_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 22:27 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Le vampire un peu trop sûr de son charme qui ne touchait pas la louve -ce qu'elle pensait en tout cas- déchanta bien vite quand il comprit que la belle femme qu'il avait abordé n'était pas de celles qui se laissent avoir par ce genre de bellâtre sans cervelle, et c'est avec un grand sourire qu'elle l'entendit s'étonner d'une façon délicieuse aux oreilles de la lesbienne, mais bien vite il se mit à jouer avec ses nerfs, dire qu'il pourrait "l'obliger à faire quelques galipettes" lui rappela de mauvais souvenirs, et elle laissa paraitre sa colère sur son visage... Et qu'entendait-il par chienne ? Insultait-il ses orientations sexuelles qui lui convenait pas où parlait-il de sa nature de façon un petit peu méprisante ?...
Elle dégaina avec une rapidité impressionnante son katana, le pointant sur la gorge du dénommé V'lane qui ne sera bientôt plus dénommé du tout une fois enterré par la "chienne"... Mais à ce moment une femme entra dans le cimetière... la louve se figea et regarda avec envie cette demoiselle qui, à l'allure de ses vêtements devait être une bourgeoise, qui venait se recueillir sur une tombe en pleurant... Son regard de posa successivement sur V'lane, la femme, puis à nouveau V'lane et elle rengaina son arme aussi rapidement qu'elle l'avait sorti.


-T'as de la chance... Je m'occuperais peut-être de ton cas plus tard, mais je suis certaine que ça ne te plaira pas, crétin...

Elle approcha de la femme, et s'amorça un semblant de discussion. Disons qu'Irina semblait ne pas être la seule à ressentir une envie de plaisir charnel subitement, car la femme commença à sangloter dans les bras de la louve, et soudain, alors que leurs regards se croisaient, elles s'embrassèrent... la belle blonde aux yeux verts ne comprenait pas ce qui l'avait poussé à faire ça, mais elle ne se préoccupa pas de ça et se contenta de profiter de ce baiser... Ça allait peut-être aller plus loin, et malgré le fait que V'lane soit dans le coin, elle avait trop envie pour se soucier... S'il voulait jouer au pervers, grand bien lui fasse ! Elle allait prendre plaisir dans un délicieux partage de sensation charnel, et c'est tout ce qui lui importait...
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 03:16 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

V'lane n'essaya même pas de cacher sa joie quand il remarqua que la jolie demoiselle réagissait à ses provocations. Il faut dire que ce séduisant vampire aimait provoquer les gens, pour lui c'était une autre manière de jouer avec ses proies au lieu de les tuer ou de coucher avec. En fait, c'est une façon comme une autre pour passer le temps qui pour lui peut être assez long à la longue.

Mais, aussi étrange que ça puisse le paraître, lorsque la superbe arme de la lycan se retrouva très près de la gorge de V'lane, il ne broncha même pas. Non, au lieu de cela, il regarda l'irrésistible femme droit dans ses magnifiques yeux comme s'il l'a défiait avec son traditionnel sourire carnassier. S'il éprouvait une certaine crainte, il n'en laissa rien paraître, il préférait la narguer encore un peu avec son regard.


* Pff, si tu crois que c'est ainsi que tu vas m'avoir, tu rêves petite. Tu n'es pas la première à me menacer avec une arme. *


Puis, il trouva assez comique de voir le combat qui se passait dans la tête de la femme aux cheveux d'or; devait-elle rejoindre l'autre femme ou s'occuper de V'lane en premier. Évidemment, il ne fut nullement déçu de son choix.
Le sang-froid se laissa insulter sans réagir et rejoignit les deux femmes tout en gardant une certaine distance. Ensuite, il s'assit sur une des pierre tombale et regarda toute la scène en assez gros plan avec beaucoup d'excitation et d'attention.  Il ne voulait surtout pas manquer une seconde de ce spectacle privé. Après tout, ce n'est pas à tous les jours qu'on a droit à un ébat aussi intense entre deux femmes. En plus, il ne se gêna pas pour lancer quelques commentaires


- Allez-y! Mettez-y un peu plus de conviction... Soyez de vraies petites cochonnes ! ... Faut-il que j'aille vous montrez comment faire? Utilisez la langue, faut bien qu'elle serve à quelque chose ...

Notre petit pervers prenait vraiment son pied en ce moment. Fallait bien qu'il en profite, car ça n'allait pas durer éternellement et même quand cela fut terminé, il en redemanda.


- Mouin, vous auriez pu faire mieux, j’en suis convaincu. Vous ne voulez pas réessayer, mais cette fois-ci avec moi. Vous allez voir, vous allez apprendre pleins de trucs très intéressants. Je connais le corps de la femme comme le fond de ma poche. Ça pourra peut-être même vous servir quand vous serez seule…

Par la suite, il se leva tout en allant derrière la bourgeoise et avec seulement sa main droite, il lui frôla à un endroit précis et on put voir passer un frisson de plaisir venant de la femme. Puis, avec un air étrange comme s’il tentait de la persuader tout en ayant une idée malsaine derrière la tête, V’lane regarda la louve et lui demanda sur un ton innocent :


- Tu es sûre que tu ne veux pas essayer?

Et sans crier gare, il planta ses deux canines dans le cou de la bourgeoise tout en aspirant la vie de la dame, le vampire ne quitta pas des yeux l’autre femme. Puis, il releva la tête et un peu de sang coula sur son menton qu’il l’essuya aussitôt avec sa manche de chemise.


- Mmm, le sang est toujours meilleur après les avoir enivrée de plaisir. En plus, le petit vieux n’était pas très nourrissant, mais elle … un vrai délice. Je suis sûr que c’est dû aux hormones qui circulent dans son sang qui le rend si goûteux. Oups, je devrais plutôt dire qui circulaient...

Puis, il se mit à rire comme s'il venait de dire une bonne blague.

_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 13:43 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Irina et la demoiselle continuèrent de s'embrasser avec passion -plus poussées par un désir soudain que par une véritable envie, après tout deux inconnues qui s'embrassent dans un cimetière en pleine nuit- et de se caresser doucement, partageant un doux moment... malgré les commentaires déplacé du vampire... Elles ne l'écoutaient pas, préférant s'aimer, et bien qu'elles ne se connaissent pas les ébats amoureux furent assez intense... Irina avait l'habitude des relations entre femmes, et elle guida sa compagne qui elle n'avait visiblement pas d'expérience... Mais peu importait, sous le regard de V'lane qu'elle ignorèrent superbement elles se déshabillèrent, la louve prenant les initiatives pour guider son amie et cela se finit délicieusement...
Une fois qu'elles eurent fini de partager de délicieux instant de plaisirs et laissé échapper gémissements et cris de jouissance qui résonnèrent dans le cimetière désert -enfin, sans compter le voyeur qui avait profité de la scène- , et se levèrent et, encore nu, elle s'embrassèrent, se glissant quelques mots doux à l'oreille... Puis V'lane intervint, recommençant avec ses propositions... il fit frissonner la femme qui était encore dans les bras de la louve, mais c'est à elle qu'il s'adressait, lui demandant encore si elle voulait essayer... Elle s'apprêtait à l'envoyer balader, quand il mordit à pleines dents dans le cou de la femme... Avec horreur elle s'écarta, et c'est avec tristesse et regret qu'elle regarda la vie de sa compagne d'une nuit la quitter... elle aurait tant voulu connaitre son nom, savoir qui elle était... Puis ses yeux verts tremblant de rage se tournèrent vers le vampire...
La louve s'approcha avec colère de V'lane, et voulu le gifler. Elle leva la main pour lui abattre sur sa gueule si arrogante, mais elle ne réussit pas... La rage quitta progressivement ses yeux, remplacé par une envie subite... Elle se jeta dans les bras du vampire et se serra avec passion contre le vampire, lui sussurrant :


-Tu en rêve, hein ?...

Soudain, un éclat sadique s'alluma dans son regard. Sa ruse avait marché. Elle s'était rapproché du vampire, qui était trop obsédé par la beauté de la louve pour rester sur ses gardes... Le genou de la belle lycan s'abattit sur les parties sensibles du vampire, et alors qu'il exprimait son mal, elle envoya avec une rapidité impressionnante -même pour une lycanthrope- son poing dans la tête de V'lane, avant de lui envoyer un coup dans ses chevilles, le faisant s'étaler sur le sol.

-Tu rêves trop, sale pervers. Les mâles dans ton genre, on devrait les castrer, et si tu ne disparais pas très vite je m'en chargerai... Et ne te fais pas d'illusion : je préfèrerai mourir que de le faire avec toi !

Elle resta ainsi, à le regarder, attendant une réaction. Elle était toujours nue, et ça ne la gênait pas, bien au contraire : elle se changerait en louve sans âbimer ses vêtements...
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 04:28 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

V'lane fut très surpris par la réaction de la blondinette, non pas le moment où elle fut rage de colère. Non cela, il s'en attendait un peu. C'est plutôt quand la colère disparut des yeux de la belle pour être remplacé par le désir, il était au courant que son aura pouvait interférer dans certain comportement des gens, mais il s'attendait surtout pas à une réaction de ce genre avec la lycan. Une petite, mais très petite voix dans sa tête lui disait de prendre garde, c'était un changement trop étrange venant de la dame. Évidemment, il n'écouta nullement cette petite voix qui lui aurait empêcher dans un futur proche d'avoir encore mal au niveau de son entre-jambe.

Non, au lieux de cela, il laissa la délicieuse créature se serrer contre lui, tout en affichant un sourire béat et victorieux.


- Je le savais, ma chère, que même vous, vous ne pourriez me résisTER!, finit-il sa phrase avec le fameux coup en bas de la ceinture. Haaaaoouuuiii...

Avant même qu'il est pu se remettre de la douleur du coup de genou, il reçut deux autres frappes qui le déstabilisa pour finir encore et toujours coucher sur le sol. Puis, essayant d'oublier son mal et de s'amuser aussi, il tapa sur le sol comme s'il invitait la femme qui le regardait.

- On sait tous les deux que tu finiras pas me vouloir, c'est inévitable... Prenant une seconde pour réfléchir comment nommer la lycan qui avait refuser de donner son nom. Ginette la Coquinette. Oh ça rime presque, j'ai l'âme d'un poète cette nuit.

V'lane ne s'empêcha pas de lui faire un sourire qui voulait clairement dire qu'il prenait un malin plaisir à rire d'elle. De toute évidence, le vampire savait qu'il ne se la ferrait pas cette nuit, c'est pourquoi il se releva.

- Sâchez que je n'ai pas l'intention de partir, j'ai bien trop de plaisir avec vous. Regardez-vous, vous êtes en train de me menacer dans un cimetière alors que vous êtes complètement nue. C'est une scène complètement ridicule, ma chère Ginette.
En plus, vous croyez réellement que vous réussirez à me castrer ?
_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 19:26 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

La louve ne sut cacher un sourire pour le moins satisfait. Voir le vampire réagir ainsi l'amusait, il avait beau se faire étaler à terre par une demoiselle avec une ruse pour le moins classique et prévisible, V'lane restait toujours aussi calme et cynique, chiant d'une façon exécrable et qui, pourtant, avait un certain charme... Mais elle se refusait à penser ça. Elle se contenta d'un large sourire face à ce vampire qui prenait son aise, certain de se tirer de ce mauvais pas face à une femme énervée prête à découper tout ce qui dépassait...
Mais elle se dit que jouer avec lui à son petit jeu -verbal hein, pas plus- , qui pourrai se révéler être amusant... Elle posa sa main gauche sur sa taille et de la droite elle balaya le décor autour d'eux, avant de poser son regard vert sur le vampire avec toujours ce léger sourire un tantinet sadique...


-Mon cher ami, il n'y a pas plus beau lieu pour une exécution qu'un cimetière ; mais pour le sexe c'est aussi un lieu assez tranquille, il y a généralement personne pour venir se plaindre, même quand ma partenaire hurle de désir... Et oui, tu as beau connaitre le corps des femmes, tu ne le connaitras jamais comme le connait une femme. Elle se pencha vers lui et lui dit, les yeux dans les yeux : Je suis certaine que tu aurais aimé voir la suite entre moi et la demoiselle qui t'as servi de casse-croûte... Elle se pencha encore plus, lui murmurant d'une voix sensuel à l'oreille : Je l'aurai fait crier de plaisir... mieux que tu n'aurais su le faire... Elle s'éloigna, le regardant d'un air satisfait. Après tout, tu peux le faire avec autant de femme que tu veux, jamais tu ne sauras satisfaire une femme aussi bien qu'un autre femme... Allez, avoue-le, tu ne m'as pas laissé aller plus loin avec cette femme parce que tu savais que tu ne lui apporteras jamais autant de plaisir que je lui en aurais apporter... Hum, et pour ta petite remarque quand au fait que je sois nue, quoi de plus ironique pour un pervers comme toi de te faire battre par une fille ?... Tu perds tout tes moyens face à ma beauté... Elle s'approcha à nouveau, caressa son cou et remontant jusqu'au menton, l'obligeant à la regarder dans les yeux. ... ou alors c'est que tu aimes bien te faire dominer par une femme... Mais même là la belle "Ginette" dira nom, et je ne te castrerai pas aujourd'hui, bien que ce ne sois pas l'envie qui manque...

Elle se redressa et le regarda avec toujours en coin ce léger sourire sadique, attendant de voir la réaction du vampire à son petit discours... Soit il s'énervait, soit il répondait avec le même cynisme... quoi qu'il pourrait toujours la surprendre, et Irina espérait que cela soit le cas, car elle avait envie de s'amuser, mais pas d'une manière qui la conduirait jusqu'à l'acte avec ce... mâle...
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 03:20 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

L'irrésistible vampire, qui ne s'était toujours pas complètement remis du coup reçut au niveau d'une partie sensible de son anatomie, écouta ce que la louve lui disait avec un air amusé. En fin de compte, il commençait à bien l'apprécier ce petit grain de femme. Il n'aurait peut-être pas ce qu'il désirait vraiment faire avec elle, mais il se serait tout de même bien amusé avec, même s'il aurait laissé de côté certain moment quelque peu douloureux.

Bien évidemment, il ne cacha nullement sa déception quand elle lui révéla qu'elle aurait été encore plus loin s'il n'avait pas tuer la jeune femme.V'lane s'en voulait vraiment, non pas de l'avoir tuer, mais plutôt de l'avoir vider de son sang trop tôt.


* Pourquoi est-ce qu'il a fallut que je la tue à ce moment !? J'aurais pas pu attendre encore un peu. Maudite gourmandise! J'ai peut-être manqué le meilleur spectacle érotique de ce siècle ! Ah que je suis stupide des fois... *

Cependant, il se reprit assez vite surtout à cause des paroles qu'elle lui disait. À dire vrai, il ne savait pas s'il devait lui rire en pleine face ou bien s'il devait garder son sérieux. V'lane n'en revenait juste pas qu'elle osait lui dire cela à LUI ! Après un dur combat intérieur à savoir comment réagir, il finit par décider qu'il garderait son calme et qu'il le regarderait fièrement dans les yeux avec un petit quelque chose de plus dans le regard. Quand elle attendit sa réponse, il ne la fit pas prier. Le sang froid prit une mou déconfite et commença sa grande déclaration la tête baissée:

- Toute d'abord, à mon grand désarrois, je dois admettre que vous êtes une femme très perspicace. Vous avez su interpréter mes gestes comme nul autre ne l'avait fait auparavant. Effectivement, si j'ai tué votre partenaire, c'est bien parce que je craignais que vous soyez au-delà de mes propres compétences.Je n'aurait pu supporter de vous voir me battre à ce jeu qui est en passant de loin mon préférer. Eh puis, effectivement, je perd touts mes moyens devant votre époustouflante beauté et, en effet, j'aime que les femmes me dominent. J'ai toujours adoré cela, mais j'essayais de le cacher. Cependant, vous m'avez percé à jour.

Faisant une pause pour voir si son petit stratagème fonctionnait, il l'observa attentivement et calmement. Puis, soudainement, il reprit sa posture d'homme fier et viril.

- Non, mais pour qui est-ce que vous me prenez!? Est-ce que j'ai vraiment l'air d'une de ces mauviette qui se laisse dominé par une FEMME!? Oui, vous m'avez eu avec vos faibles petits coups, mais c'est surtout à cause de la surprise et du coup très bas que vous m'avez fait sinon les rôles auraient été inversés.
Il approcha sa tête près de celle d'Irina. Mais je dois avouer que j'aime vous entendre me parler avec votre petite voix sensueellllee. De plus, je serais tout ouï pour avoir des leçons avec vous pour connaître encore mieux le corps des femmes et encore plus le votre. Il reprit sa posture d'avant, mais cette fois-ci, son habituel sourire était étampé sur sa face. Eh puis,ma jolie, votre beauté rivalise presque avec la mienne, mais ne croyez en aucun cas que je vais perdre mes moyens devant vous pour autant. Après tout, pour moi, vous êtes juste une demoiselle comme une autre. Mais SURTOUT... vous pensez vraiment que vous pouvez faire jouir votre partenaire mieux que ce que je peux faire!? C'est la meilleure que j'ai entendu depuis... depuis très, très longtemps. Ton arrière-arrière-arrière-arrière-arrière... 5 minutes plus tard arrière-grand-mère n'était même pas encore née que je pouvais faire crier une femme tellement fort qu'elle réveillait les villages voisins. Je connais tout à propos de ce sujet, j'ai moi-même écrit le livre qui ne parle que de cela qui s'intitule Kâmasûtra... Puis, il l'observa avec une petite lueur de défi dans les yeux. Mais sérieusement, si vous croyez vraiment pouvoir me vaincre à ce niveau-là, je vous mets au défi. Allons à la recherche de femmes et celui qui fait le plus jouir sa partenaire gagne. Si vous gagnez, ce que je doute, je vous quitte et vous ne me revoyez plus jamais la face, mais si je gagne, on se fait une petite partie ensemble. Est-ce que vous est partante ?
_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 18:52 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

V'lane mentait, son petit jeu d'acteur ne marchait pas, mais Irina resta impassible devant ça. Et en effet, le vampire reprit de plus belle en homme viril et fier qu'il était, ne supportant pas qu'une femme touche ainsi ce point sensible qu'est la sexualité, surtout après avoir frapper un autre point sensible... Il revint même à la charge avec une proposition, après avoir conter des exploits qui ne firent que dessiner un sourire assez ironique sur le visage de la louve. Cet homme était vraiment amusant, c'était vraiment un homme qui se croyait mieux que les femmes, imbu de lui-même, à un point qu'il aurait pu s'appeler Narcisse, à ceci près qu'il était moins... narcissique, et à l'entendre la femme n'était qu'un objet bon à satisfaire ses envies.
C'est avec un sourire plutôt explicite qu'elle le regarda et se pencha vers lui, l'idée d'un petit concours la séduisait apparemment... enfin, de trouver une femme et de se laisser aller à la passion qui parcourait son corps... Elle approcha donc son visage du siens et dit :


-C'est assez tentant... Elle marqua une courte pause. Mais...

Elle se redressa brusquement et, tout aussi rapidement, décocha un coup de pied dont la trajectoire croisa inévitablement le visage du pauvre vampire, et lui explosa le nez par la même occasion, avant de reprendre.

-... tu es un idiot, un pauvre imbécile aveuglé par les plaisirs charnels. Moui, je te crois quand tu dis faire crier les femmes de plaisir, tu dois t'y connaitre depuis l'époque que tu évoques, mais ça ne fait pas de toi un bon amant pour autant. T'as beau avoir une bonne libido et connaitre une centaine de position différente, il y a une chose que jamais tu auras : la sensation exquise de faire l'amour à une autre personne en l'aimant vraiment. Un grand sourire se dessina sur son visage. Avoue-le, le beau vampire séducteur de ses demoiselles à un problème avec sa libido, c'est un nymphomane qui cherche à combler un vide émotionnel, une incapacité à aimer ; et tu auras beau nier et chercher à me prouver le contraire, tu sais que j'ai raison. Pour toi les femmes sont des objets. Pour moi ce sont des partenaires, et je ne pense pas qu'à mon désir. Et en prime, je connais bien mieux les désirs d'une femme, vu que j'en suis une. Allez, avoue-toi vaincu, sinon je te flanque encore un coup parfaitement au hasard sur ton anatomie, et je sais déjà où je vais diriger mon pied, conclut-elle en regardant l'entre-jambe du vampire avec un sourire sadique.
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 04:34 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

V'lane vit la femme rapprocher son visage vers le sien et remarqua qu'il y avait un reflet dedans qu'il n'aimait pas. Il se doutait qu'il allait lui arriver quelque chose de désagréable, mais il ne savait pas quoi exactement. Cependant, il le sut très vite quand il sentit une atroce douleur au niveau de son nez. Le pauvre V'lane nu même pas le temps de réagir qu'il recevait le pied d'Irina en plein dans sa face. Sur le coup, il se pencha et on pouvait voir couler beaucoup de sang provenant de son visage.

- AÏE!! Nom de Dieu, c'est quoi votre problème!? Vous m'avez cassé le nez, j'espère que vous êtes satisfaite maintenant de martyriser un simple homme qui vous parle! Maudite malade! Enfermez la quelqu'un...
, dit-il sur un ton mélangé entre de la colère et de l'incompréhension.

Sur cela, avec une de ses main, il prit son nez et d'un coup sec, il le replaça correctement, sans pour autant lancé un cri de douleur lorsqu'il fit le mouvement. Comme il continuait à saigner du nez, il sortit de sa poche de pantalon un joli mouchoir blanc avec une broderie sur un des coin et tenta d'arrêter le saignement. Malheureusement, à cause de cela quand il parla sa séduisante voix changea quelque peu, il parlait maintenant du nez ce qui est loin d'être séduisant... Aussi, on pouvait percevoir un début de rage dans son ton de voix.

- Je peux savoir ce que j'ai fait pour mériter ce coup de pied? Est-ce ainsi que vous acceptez un défi? Parce que j'aimerais bien être au courant pour me préparer la prochaine fois ! En plus, à cause de vous, j'ai souillé mon mouchoir, je vais devoir le nettoyer. De plus, on ne vous a jamais dit de ne pas faire saigner une personne qui a un problème de coagulation... Je sais que c'est étrange venant d'un vampire, mais c'est ainsi, je guéris plus lentement que les autres de ma race…


Au même moment qu'il finissait sa phrase, il se rendit compte qu'il venait de faire encore une fois une gaffe. Essayant tant bien que mal de se calmer, il continua où il avait arrêté précédemment tout en espérant que la lycan n'aurait pas porté attention à ce qu'il venait de révéler. Mais, auparavant, il enleva son mouchoir constatant que le saignement avait cessé et il retrouva sa délicieuse voix enchanteresse et un peu de son estime par la même occasion.

- Je dois vous avouer que vous avez tout à fait raison sur un point, je suis incapable d'aimer et si j'aime autant le plaisir charnel, c'est juste un passe-temps que j'ai développé au fil des années. Vous saurez quand on a l'éternité devant soi, ça peut être très long à la longue, donc on finit tous par trouver une occupation quelconque. En fait, j'aurais pu me passionner à collectionner des pièces de monnaie, mais j'ai préféré collectionner des conquêtes féminines. C'est beaucoup plus distrayant et excitant. Eh puis, je ne crois pas qu'aimer sa partenaire lorsqu'on fait l'acte amplifie le plaisir, c'est juste les idéalistes qui se font des à croire. Baiser ou faire l'amour avec une femme ça reste qu'on fait, dans les deux cas, la même chose. En plus, l'amour qu'est-ce que c'est au juste? C'est rien qu'un concept stupide qu'on s'est inventé pour nous donner une raison de vivre, pour rendre la vie soi-disant plus agréable. En fait, ce n’est que l’action de phéromones qui nous fait réagir ainsi, rien de plus. Bref, oui, je suis incapable d'aimer et j'en suis fier. En plus, on peut autant s'amuser même plus sans ça dans la vie. Mais, détrompez vous, je ne prends pas toutes les femmes pour des objets sexuels, il y en a une, dont j'ai du respect pour elle. De plus, quand je couche avec quelqu'un, je ne pense pas seulement à moi. Au contraire, c'est la seule occasion où je m'intéresse à l'autre... ou aux autres tout dépend si on est plusieurs.

Ne sachant pas trop s'il allait recevoir un autre coup de pied sur son anatomie, il resta sur ses gardes, prévoyant un mouvement à tout moment. Cependant, le coup ne vint pas ou ne vint pas assez rapidement. Le beau vampire passa à l'action avant, il frappa la lycanthrope dans le ventre avec son pied ce qui lui coupa automatiquement le souffle et lui prit la tête pour la fracasser sur son genou. Tout fier de lui, il la regarda avec un grand sourire enfantin et un frisson de plaisir lui parcourra toute l'échine.

- Ah ça fait du bien. J'en avais envie depuis un bon moment. On ne vous a jamais dit que vous avez une face à frapper dedans malgré votre grande beauté. Eh puis, moi aussi je peux me servir de mes jambes...

Par la suite, il alla s’asseoir sur une des pierre tombale. Cependant, dans son mouvement, V’lane constata que son pied avait fait bouger une branche qui elle alla actionner un des piège explosif. Par conséquent, il s’envola pour la deuxième fois dans les airs et atterrie directement sur Irina qui tomba à la renverse. Bien qui ressentait des douleurs dans le dos, sa position actuelle intéressait trop le bellâtre pour s’en préoccuper. Sachant qu’il ne resterait pas très longtemps ainsi, il en profita pour embrasser la belle dame nue se trouvant sous lui.

_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Irina


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 101
Localisation: Dans la douceur de sentiments nouveaux

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 12:03 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Ah, cet homme était vraiment infect, et Irina commençait vraiment à le trouver peu supportable. Même si elle n'acceptais pas son point de vue, elle dut reconnaitre qu'ily avait une certaine logique... Mais elle n'acceptait pas ce point de vue quand même. Elle avait envie de mettre un terme à leur petit jeu, mais à sa grande surprise V'lane la pris de vitesse et lui asséna un coup de pied qui lui coupa le souffle, et avant de s'en rendre compte sa tête rencontra son genou... Elle s'écarta, légèrement sonnée, et porta sa main au visage. Il lui avait fait tout de même assez mal, mais sa beauté n'en serait pas altéré, elle allait juste saigner du nez et avoir mal pendant un bon moment. Elle apprécia ce revirement de situation, leur dialogue entre insultes et coup bas allait peut-être continuer un peu, ce qui lui plaisait fortement. Se défouler sur cet individu était jouissif, car il représentait tout ce qu'elle détestait, et se défouler sur lui...
Une explosion retentit alors qu'il s'éloignait, et la belle louve eut à peine le temps de se retourner qu'un crétin bellâtre et pervers lui tombait dessus... Le contact physique avec l'individu la dégoûta, mais avant qu'elle n'ait pu faire quelque chose pour ôter ce "détritus" qui était sur son corps nu et si beau que V'lane en profita pour faire une chose qu'il valait mieux éviter de faire à une femme qui hait les hommes : l'embrasser... Qu'il la frappe passe encore, qu'il lui fasse des avances elle lui assénait un coup de genou bien placé, mais ça... Elle poussa violemment le vampire et se releva, s'écartant vivement de cet homme qui avait osé porter ses lèvres aux siennes la rage déformait ses traits, et elle eut du mal à articuler plus d'un mot...


-Tu... tu vas... le regretter !!!

Elle hurla les derniers mots, et prit sa forme de louve assez rapidement... Tout les muscles tendu, près à bondir, les crocs menaçant et les oreilles couchés, les griffes labourant le sol, la belle louve au pelage blond-châtain attendait le bon moment pour sauter et déchiqueter le vampire... Leur petit jeu d'insulte, de provocation et de coup bas avait assez duré, la lycan misandre en avait assez de cet homme infect et son geste de trop serait son dernier ; tout du moins elle espérait que ce le serait...
_________________
Les hommes regardent plus souvent mon décolleté que mon katana...
Une erreur bien souvent fatale...




Revenir en haut
V'lane


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Sûrement dans votre lit

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 20:30 (2010)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante Répondre en citant

Après avoir donné un " tendre " baiser où il n’y avait aucune passion, mais plutôt de l’amusement, V’lane se releva assez vite quand il se fit pousser violemment par la blondinette. Quelque peu à distance de la femme, il l’observa et prit un malin plaisir à la voir entrer dans une rage noire. Bien qu’il ne fût nullement surpris qu’elle soit en colère, il aurait tout de même apprécié qu’elle se laisse aller et qu’elle oublie qu’il était un homme.

Dès qu’elle se transforma en louve, l’arrogant vampire lui fit dos et ne put retenir son rire où on percevait de l’amusement et du sarcasme. Mais, il se retourna bien assez vite sans toutefois se départir de son sourire carnassier.


- On dirait bien que la petite Ginette n’est pas contente. Prenant une fausse mou de tristesse, mais dont la voix était remplie d’arrogance. Quoi? La pauvre petite créature n’a pas aimé que nos lèvres s’enlacent. Vous m’en voyez terriblement désolé. Puis, il reprit son air de provocation. Ha ha ha! Vous me décevez vraiment, vous êtes tellement facile à mettre en rogne. Un insignifiant petit baiser. Eh pouf! Le tour est joué.  Sérieusement, je m’attendais à mieux de votre part. Finalement, vous n’êtes pas un aussi bon jouet que j’avais espéré.

Par la suite, il commença à tourner autour de la bête toujours avait son air joueur, mais avec un regard de prédateur dans le fond des yeux.

Bien que V’lane savait mieux se défendre au lit que sur un terrain de combat, son expérience du corps à corps était bien suffisante pour terrasser la lycan... En fait, c’est ce qu’il croyait. Bien évidemment, il était un bien meilleur combattant lorsqu’il avait une arme dans les mains, mais il détestait en porter sur lui, ce qui aurait été pratique en ce moment précis d’en avoir une.  Mais soudainement, un éclat argenté près de lui attira son regard et sut vite ce que c’était. Le buveur de sang arrêta de tourner autour d’Irina, mais continua à fixer la louve.


* Tiens, tiens, si ça ne serait pas le katana de la jolie demoiselle qui traine près de moi… On ne lui a jamais dit de ne jamais laisser trainer ses affaires à terre, quelqu’un pourrait se blesser ou pire lui "emprunter"… *

Et son sourire carnassier s’agrandit encore plus à la pensée qu’il venait d’avoir.

- Finalement, plus j’y réfléchis et plus, je me dis que vous ne me servez plus à rien, même votre sang ne me servirait même pas comme encas. La lycanthropie qui coule dedans le rend infecte. Puis, V’lane prit une posture pour se battre. Je sais pertinemment que vous mourrez d’envie de me voir en milles morceaux. Alors, soit finissons en tout de suite.

Au même moment, il feinta une attaqua, mais au lieu d’attaquer la créature devant lui, il alla prendre l’arme à terre et attendit qu’elle parte le bal.

- Allez, viens me voir, petit pitou. Viens goûter à ta propre lame…
_________________
Le sexe et le meurtre, il n'y a rien de mieux que ça dans la vie.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:57 (2017)    Sujet du message: Une rencontre des plus... étonnante

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Forêt -> Cimetière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com