Le manoir caché Index du Forum
Le manoir caché
Bienvenue dans un manoir caché dans une sombre ville dévastée par des meurtres en tous genre. À vos risques et périls de venir y habiter
 
Le manoir caché Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Une arrivée, un massacre et une bonne journée de sommeil ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Village -> Maisons des villageois
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
John Taylor


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Jeu 21 Mai - 06:33 (2009)    Sujet du message: Une arrivée, un massacre et une bonne journée de sommeil Répondre en citant

John errait dans les rues. La nuit venait de débuté et il étaient à peine arrivé. L'endroit semblait désert. La lumière de la lune était pâle car le ciel était ennuagé. Le jeune Taylor se sentait faible. C'était le premier village depuis au moins une bonne semaine d'après ses calcules. Il avait perdu la notion du temps depuis les incidents de la résidence de sa naissance. Il trainait un peu les pieds, fatigué et assoifé. Ses yeux fixait les fenêtre qui semblaient lui dire qu'il ne trouverait rien ici.Le vent faisait valser sa cape et claqué des fenêtre de certaines résidences. Il s'imaginait des voix qui lui disait de s'en aller, qu'il n'avait rien ici pour lui. Il s'effondra sur le sol et sa lame heurta le sol ce qui émît un bruit sourd dans la nuit. À ce moment, des lumières éclaircirent la nuit.

Des fenêtres fermée s'ouvrirent dans une maison à côté. Une jeune fille regardait par la fenêtre de sa chambre tandis que ses parents regardait de la leur. La jeune fille referma pour aller à l'extérieur. Voyant celà, les parents se mirent à paniquer sachant les dangers de la nuits. La jeune fille regarda l'homme qui avait les yeux clos. Elle tenta de le tiré mais elle trébucha sous le pois de la personne. Elle alla demander de l'aide à ses parents. Ceux-ci refermèrent la porte derrière la fille et barricadère les fenêtres. John avait tout entendu et sourit à lui-même.

Il dégaina son épée et s'appuya sur elle pour avancer vers la petite maison. Il frappa à la porte, se donnant un air malade il regarda en direction des fenêtre pour voir la réaction des habitants. Il vit les lumières se fermées et il entendit des petits cries féminins qui s'étouffèrent après peu de temps. Il refrappa à la porte, toujours sans réponse. Il tenta d'ouvrir mais s'était verrouillé. Il ne se sentait pas assez fort pour défoncer une porte et opta pour l'une des fenêtres. Il s'approcha de la fenêtre qui donnait sur la chambre de la petite et n'y vit absolument rien. C'était pareil pour celle des parents. Il ne continua pas plus loin et fracassa la fenêtre avec son épée. Il était très faible et ne pût sauté par la fenêtre. Il se glissa dans l'ouverture et tomba de l'autre côté.

Le verre se brisa sous son poid. L'endroit semblait vide. Il avança dans la maison et n'y vît aucune âme qui vive. Il chercha une trappe dans la planché et c'est la qu'il vit un étrange amoncellement de poussière prêt d'un garde-robe. Il ouvrit violamment la porte; il n'y avait rien. Il leva les yeux et y vit que des balais et tout un attirail de ménage. Il referma la porte et leva le yeux au-dessus du tas de poussière. Il y avait une trape dans le plafond, le grenier. Il attrapa la poigné et tira un bon coup ce qui n'eut aucun effet. Il fit un effort et souleva sa lame pour la passé dans la craque. Comme il pensait, il senti un verrou et il entendit un son de personne qui sursaute.

Il tenta de déverouiller le mécanisme quand il entendis courir au plafond. L'homme de la maison s'était mit a courir et donna un coup de quelque chose sur la lame qui la fît raisonnée dans la main du vampire qui la lâcha automatiquement. Le jeune Taylor commença à se frustré et reprit sa lame et transperça le plafond ou devait être le verrou. L'homme au plafond tomba à la renverse, prit par surprise. Le métal qui retenait la trape céda et s'ouvrit pour laissé le champs libre.

John monta et pût voir la famille éffrayée: l'homme reculais de dos, une femme tenait sa petite dans ses bras de façon à lui bloqué la vue. John eut un coup de faiblesse qui le fît tomber sur un genou. Il devait boire au plus vite. Il se reprit et empoigna sa lame. La charge du vampire fût dévastatrice: durant sa course, il coupa la tête de l'homme et, du même élan, celle de la femme. Sa course terminée il tomba de faiblesse juste à côté de la petite fille qui le regardait, horrifiée. Le sang coula et se rendit au vampire qui sorti la langue pour à peine y gouter. Il se traîna vers la source tant bien que mal. La petite était médusée de terreur. Le spectacle qu'elle voyait la dégoutait. L'homme qu'elle avait tenter d'aider avait assassiné ses parents et se délectait de leur sang.

John finit par se relevé, retroiuvant enfin ses forces. Il retourna la tête pour voir l'expression d,horreur sur le visage de la jeune fille. Un sourire en coin s'afficha et ce fût le dernier qu'elle pût voir. Il prit rapidement son élan et transperça de sang froid le coeur de l'enfant. Il sorti sa lame et l'essuya sur les vêtement du père. John Taylor avait reprit des force et il était fin prêt à faire un massacre de nouveau. Pour le moment, il allait devoir trouver un moyen de séjourner et la petite maisonée ne pouvait être cet abrit. La fenêtre brisée serait trop suspicieuse. Il sorti donc par la porte qu'il laissa ouverte et se promena de toit en toit pour trouvé un grenier dans lequel il allait pouvoir habité.

Il trouva une autre demeure, celle-ci faite sur deux étage dont le ou la propriétaire avait négliger de fermer la fenêtre. Il y entra et chercha silencieusement la trape qui menait au grenier. Il la trouva dans la salle à coucher d'une jeune femme qu'il ne manqua pas d'observer. Il ouvrit discrètement l'accès et l'examina. C'était parfait pour rester la nuit. Il se plaça devant une mince ouverture pour observer la nuit, le peu de temps qu'il restait avant qu'elle ne laisse place au jour.

Demain, je visiterai un peu plus cette étrange ville. Pour le moment, j'ai sommeil...

Il alla s'étaller dans un coin derrière de vieux draps très poussiéreux qui faisait un abrit de fortune contre le peu de rayons lumineux qui allait pouvoir passé la petite fente dans le mur.

(suite dans la maison des villageois----->Le réveil)
_________________
La douleur a bel et bien une fin, celle-ci est par contre tragique...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Mai - 06:33 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Village -> Maisons des villageois Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com