Le manoir caché Index du Forum
Le manoir caché
Bienvenue dans un manoir caché dans une sombre ville dévastée par des meurtres en tous genre. À vos risques et périls de venir y habiter
 
Le manoir caché Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Enfin un peu de civilisation ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Village -> Maisons des villageois
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 23:56 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Milan se retrouvait enfin devant le village, cela devait lui avoir pris un mois pour arriver et avec raison. Il avait perdu la trace du vampire qu’il chassait et s’était retrouvé perdu en forêt. Sa gourde, ou il gardait le sang pour pouvoir se nourrir,  était presque vide. Ça avait été un vrai enfer, mais maintenant il en était sorti et maintenant il était devant cette agglomération de petite habitation, soulagé, sal et surtout terriblement faible. Il avait vidé sa réserve de sang et maintenant qu’il était arrivé, il espérait trouver un chien errant pour pouvoir la remplir. Marchant en direction de la limite entre le village et la forêt, un animal lui coupa la route le regardant sauvagement. Le vampire ne savait pas ce qu’était cette bête, mais tout ce qui vivait dans ce monde devait avoir au moins un peu de sang et il était vraiment assoiffé.

Sortant une mince épée de sa canne ouvragée, il mit cette dernière devant lui tout en plaçant un assez grand bol, sortit de son sac qu’il gardait toujours sous son bras, par terre. Il attendit voir ce quoi la créature allait faire, et comme il l’avait prévu, cette dernière chargea, ne soutenant pas un défi lancé dans son territoire. Milan n’eut qu’à faire un pas de coter, balancé son épée pour décapiter la créature et l’arrêté pour ne pas qu’elle renverse le bol si soigneusement placé au bon endroit. Se régalant du peu de sang qui lui arrivait aux lèvres, il était maintenant à califourchon sur le dos du corps de la bête, il regardait le bol se remplir peu a peu. Lorsque ce dernier fut plein, il balança le corps vers un arbre et tomba à quatre pattes devant le bol de sang. Se fichant de tacher ses vêtements, déjà ruiné de toute façons, il commença à boire de grande gorgé du liquide encore chaud. Il avait bu la moitié du contenant lorsqu’il entendit des bruits de pas derrière lui, se dépêchant tout en échappant un peu du liquide sur le sol, il remplit sa gourde de nouveau, remit le bol a sa place et se précipita vers l’ombre protectrice des arbres.

*S’il faut qu’une personne du village m’aperçoive en train de boire  du sang, je crains que certains soupçons venant des rumeurs ne retombent sur moi… Comme si j’en avais de besoin.*

Dès qu’il n’entendit plus aucun bruit, Milan se dirigea vers le village. Ayant retrouvé sa force, il parcouru le chemin assez rapidement, arrivant entre les maisons, il remarqua que toute les demeures était verrouillé à clé. Soupirant il continuait ses recherches, puis tomba sur une maison dont la fenêtre du grenier était encore ouverte. Il se mit dessous et sauta à l’intérieur, bien qu’il détestait ce qu’il était devenu, il devait avouer que quelque fois c’était bien utile. Il referma la fenêtre et la cacha avec son manteau blanc, il se dirigea ensuite vers la trappe d’accès et remarque que cette dernière était bloqué de l’autre sens. Haussant les épaule il se dirigea vers un coin sombre du grenier et se plaça pour s’endormir.

*Au moins, je n’aurai pas la surprise d’un ours cette fois-ci.*
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 23:56 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 20:07 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Le vampire se reveilla après un très long sommeil bien mérité, après tout cela faisait bien quelques semaines qu'il n'avait pas pu se trouver un endroit ou il se sentait plus ou moins en sécurité. Se levant du coin ou il s'était couché, Milan se dirigea vers la veste
qu'il avait placer en guise de rideau à une fenêtre. Faisant bien attention de ne pas se mettre dans le rayon solaire qui aurait pu filtré, il regarda a l'extérieur. Voyant qu'il faisait maintenant nuit, il débloqua la trappe permettant d'acceder au grenier remit son veston pris ses effet personnel et sauta sur le sol. Se dirigeant vers le marché, il sifflotait afin de se changer les idées...

*Si je continu à penser à mon passé je ne serrai jamais capable de continué de vivre... toutefois j'aimerais quand même rencontré le vampire qui m'a transformé et le découpé en petite rondelle.*

Milan s'arrêta tout en se retournant brusquement, il n'était pas sur, mais il venait d'entendre une autre personne marcher derrière lui et il y avait une petite odeur de sang dans les parages.

Je déteste faire des menaces, mais si vous continué de me suivre et que vous êtes vous même vampire, vous n'êtes vraiment pas tomber sur la bonne personne à agacé.

Milan était tout a fait prêt à se défendre même si en ce moment selon les apparences, son équilibre avait l'air d'être assuré seulement par sa canne de bois. Cependant s'accoter à deux mains sur une arme comme celle-ci était la meilleure manière de dégainé rapidement un arme et si la personne qui le suivait avait des intention quelque peut agressive, il se pourrait bien que le vampire en ait besoin dans un avenir plutôt rapprocher.

*Non, mais franchement... Pourquoi ces trucs n'arrive qu'a moi?*
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
John Taylor


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 04:29 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

John était sorti seul cette nuit là. Il avait envie de prendre l'air et de voir si des vampires auraient décidé de se montrer le bout du nez. Depuis son arrivé, il n'avait rencontrer que Luciole qui était humaine mais qui lui offrait un gîte. La jeune femme s'était montrée sympathique envers lui. Pour cette soirée par contre, il avait filler à l'anglaise pour la laisser dormir. Il arpentait les rues et ruelles sombres mais vides. Il commençait a désespérer. Il n'avait pas vu de vampires encore et il commencait à croire que c'étaitvraiment juste une grosse rumeur pour faire peur aux gens. Il fût satisfait de voir que quelqu'un était sortit de chez lui et il le suivit un bon moment. Puis, l'homme ressenti une présence et se tourna brusquement. Biensur, il ne vit personne puisque John était monté sur les toits. Les paroles ui sortirent de la bouche de l'homme à la canne fit éclater de rire John.

*Il se croit réellement menacant avec sa pauvre petite canne?*

Il arrêta de rire et se mit à la clartée de la lune pour qu'on puisse bien le voir. Il fixait avec un sourire mauvais l'homme en bas. Il le faisait bien rire mais il n'avait pas l'air de plaisanter. Il dit donc quelques mots.

Je n'ai pas l'intention de vous agacer mais, je suis curieux, pourquoi seriez-vous une personne qui ne serait pas bonne à déranger?

Il sauta ensuite en bas et pointa du doigt la canne qui semblait tenir debout l'homme.

Ensuite il faudra m'expliquer pourquoi un si jeune être a besoin d'une canne pour marcher.

Voyant mieux le teint pâle de son interlocuteur, John dégaina rapidement sa lame et afficha un grand sourire. Il était maintenant satisfait de savoir qu'il avait enfin trouver un vampire et qu'il y en avait peut-être d'autres.

Dit-moi aussi où se terre tes collègues, j'ai une grosse envie de les rencontrer.
_________________
La douleur a bel et bien une fin, celle-ci est par contre tragique...


Revenir en haut
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 15:58 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Une légère odeur de sang flottait près des deux vampires, mais elle n'émanait d'aucun d'eux ; en effet, aussi silencieux que les ombres dans lesquels il était dissimulé, un homme approchait.

Il avait erré une bonne partie de la nuit, marchant quelque part entre son passé et le présent... Des souvenirs cruels, réminiscence d'évènement qui l'avait profondément marqué, faisait naitre en lui une folie meurtrière, un besoin irraisonné de sang...
Son chemin croisa celui d'un homme, seul individu vivant qui avait osé sortir par cette belle nuit, et lui ordonna de partir, sous prétexte qu'un vagabond n'avait rien à faire dans le village.
Avant qu'il n'ait réalisé quelque chose, une lame en argent traversa sa gorge, l'éclat que lui donnait la lumière de la lune et des étoiles souillé par le sang sombre de l'homme, que la vie quittait lentement, le regard haineux du "vagabond" le toisant jusqu'à son dernier souffle...
Retirant l'épée, l'assassin agrippa le corps sans vie avant qu'il ne touche le sol, et porta le sang qui coulait à ses lèvres...

Sa haine se calma à mesure qu'il buvait le liquide encore chaud... Les souvenirs s'effacèrent, et l'éclat prédateur dans le regard de l'homme se dissipa...
Il abandonna le cadavre vidé de son sang au milieu de la rue, sans aucun remord ; il avait appris, il y a bien longtemps, que la vie n'avait que peu d'importance... La sienne non plus, d'ailleurs.

Tuer, ou être tué... Une leçon bien cruel...

Il déambula sans aucun but dans le village, ombre parmi les ombres, avant d'entendre du bruit, puis des éclats de voix.
Deux hommes se tenaient là, l'un deux portant une épée. Enfin un combattant, peut-être digne de ses talents.
L'assassin s'avança, sa longue cape noir dissimulant son arme et sa capuche son visage, ne laissant voir que l'éclat émeraude de son œil droit (le gauche étant masqué par plusieurs mèches de cheveux.)
Arrivé à leur hauteur, il lança:


-Un homme portant une épée montre clairement qu'il peut ôter la vie à autrui... Mais aussi qu'il peut la perdre à tout moment...

D'un geste rapide et habile, l'épée d'argent glissa hors du fourreau, pointé vers l'homme armé.
Il espérait que ce duel serait à la hauteur...

_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 17:36 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Voyant les deux personnes qui venaient de sortir de l'ombre, le vampire laissa un sourire effleuré ses lèvres, toutefois celui-ci disparu aussi vite qu'il était apparu, car Milan détestait se faire menacé que ce sois pour une information ou juste par pure folie. Utilisant sa rapidité, il recula hors de porté des deux hommes armés. Il savait, selon l'odeur et la parole qui sortit un peu plus tôt de la bouche de l'homme au capuchon, que ce dernier n'était pas vampire... Mais alors qu'était-il?

*Si je ne veux pas laissé ma vie dans ce combat, il va peut-être faloir que je l'utilise...* Portant sa main à une bosse qui se trouvait juste sous son coeur. *Mais si je le fait, je ne serai plus jamais capable de me retenir, et je devrai peut-être m'enlevé la vie... Je ne veux pas être un monstre.*

Son regard était noir comme de l'encre, il détestait pensé à ce qu'il était devenu et surtout à ce qu'il trainait toujours sur lui... Ne perdant pas son premier objectif, il regarda les deux autres qui se mesuraient du regard sans toutefois passé à l'acte. Le sourire revint, s'il avait de la chance, ces deux personne pourrait très bien s'entre-tue et lui laissé la voie ouverte. Le vampire savait toutefois que c'était très peu probable après la démonstration de vitesse le regard de celui qui avait sauté du toit s'était totalement fixé sur lui.

*J'ai fais une conneries là...*

Alors, vous vous batez ou vous attendez qu'il fasse jour pour que les villageois nous voient comme cela?

Il s'était replacé de la même façons sur sa canne, il ne voulait vraiment pas se battre contre deux personnes, mais s'il le fallait, il le ferait et ce ne serait certainement pas une partie de plaisir. Et dire qu'il avait faillit trouver sa cible il y avait un mois, maintenant il devait regardé deux personnes qui avaient l'air fous.
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
John Taylor


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 20:32 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

John quitta des yeux sa cible pour examiner un nouvel arrivé. Il ne semblait pas vampire mais il n'était pas ordinaire. John sourrit à la remarque de ce nouvel ennemis.

Vous êtes perspicace monsieur mais je vous avouerais que je me vois mal perdre la vie ici.

Il se retourna ensuite vers le vampire mais continua de s'adresser à l'autre.

De toute façon, c'est lui qui m'interesse, pas vous. Si vous voulez vous battre, vous devrez attendre car je veux savoir où se terre tout les monstres de cette région.

Il était clair que l'homme en cape ne l'intéressait pas. John était sûr que celui qu'il fixait pourrait lui en dire plus sur le sujet des vampires qui se terraient dans cette ville. Il s'approcha tranquilement de celui-ci la lame pointée vers la gorge de son opposant.

Et toi tu devrais parler au lieu d'insulter les gens. Une pareille attitude pourrait irriter les gens et précipiter des actions plutôt néfastes pour votre vie, jeune malpoli.

Il effaça son sourire pour laisser place à une expression plutôt dure. Il arrêta d'avancer et il baissa la lame tout en tapant du pied, signe d'impatience.

Dépèchez-vous, ma patience à des limites et je n'ai pas envie qu'elles soient dépassées se soir. Ma nuit c'est passée plutôt bien jusqu'à présent, je n'ai pas envie que celà change. Tant qu'à vous, mon cher homme au capuchon, vous pourriez partir.
_________________
La douleur a bel et bien une fin, celle-ci est par contre tragique...


Revenir en haut
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 21:17 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

La rage déforma les traits de l'homme en noir. Pour qui le prenait-il, cet homme habillé à la manière d'un noble?!
Il retira sa capuche, montrant son visage. La parti gauche était masqué par ses cheveux d'un noir de jais, mais la haine était parfaitement lisible.
Une lueur prédatrice, exprimant une profonde soif de violence, brulait dans ses yeux d'émeraudes.


-Sais-tu qui je suis, pauvre idiot que tu es?! Lui cracha-t-il. N'as-tu jamais entendu parler de celui que les voyageurs nomment Bhaal, le redoutable assassin?!

Le dénommé Bhaal n'était plus lui-même... Son passé le rattrapait, et la part sombre de son être exigeait à nouveau du sang...
Il était trop tard maintenant, à nouveau le sang coulera en cette nuit...


-Tu as devant toi l'homme qui sème la mort par pur plaisir! Peux m'importe qui a plus de valeur à tes yeux, les monstres dans votre genre ne mérite pas la vie, et ton copain te suivra en enfer!

Il pointa sa lame vers la gorge de l'homme. Chaque muscle de son corps était tendu, et il devait se retenir pour ne pas sauter sur son adversaire.
Bhaal avait vraiment l'apparence d'un Prédateur, toisant sa proie...
Du sang... Il lui fallait du sang...

_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Revenir en haut
John Taylor


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 22:17 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

John tourna la tête vers le dénommé Bhaal. Il avait l'air plutôt hostile. John se remit à sourire et pivota son corps vers l'homme. Il s'adressa au vampire tout en levant sa lame en position de défense.

Notre petite conversation devra attendre, il semblerait que ce pauvre homme à l'intention de nous décapiter tout les deux. Je n'ai pas l'intention de me laisser faire et de le laisser vous avoir sans que j'aie eu mes information. Je vous demanderais d'attendre un peu.

Il agrandit son sourire avant de s'adresser à l'assassin.

Vous tuer donc par pur plaisir. Vous êtes pire que ces monstruositées alors et vous ne méritez rien de mieux que la mort.

Il effaça son sourire et se concentra sur son combat à venir. Avec tout les cours qu'il avait eu et l'entrainement volontaire et involontaire allaient lui être un grand atout. En contrepartit, il ne conaissait pas le style de son adversaire ni ses réaction. Pour le moment, Bhaal semblait plutôt furieux et ce pourrait être un avantage si la rage prendrait le dessus sur la technique. L'homme se disait assassin mais un assassin tentait d'éliminer ses cibles avec subtilité en général.

En passant, monsieur, vous savez que vous semblez être un pietre assassin?

*Peut-être sera-t-il plus enclint à faire des erreurs si je le provoque encore plus.*
_________________
La douleur a bel et bien une fin, celle-ci est par contre tragique...


Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 22:53 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Estomaqué, voila le mot qu'il cherchait... Milan était vraiment surpris de la tournure des évènements et plus la discution avançait plus son sourrire s'élargissait. Le vampire qui lui avait appliqué la lame sur la gorge l'avait presque fait éclaté de rire. Qui plus es, l'assassin... Bhaal, comme il s'était présenté, sentait le sang frais... le sang humain. N'y ayant jamais gouté, Milan en fut dégouté tellement l'odeur était forte, mais il ne se laisserait tenté par ce dernier.

*Si jamais ils en vienne au coup je vais peut-être devoir intervenir... Les rumeurs qui circules sur cet endroit ne son vraiment pas pour facilité les combats en pleine nuit...*

Alors vous vous adoptez? C'est pour quand la lune de miel, il faut savoir ce que vous voulez a la fin... Vous entretuez ou vous mariez?

Faisant un petit rire sadique, il les regarda réagir, si jamais ils devaient se retourner vers lui il ne lui resterais plus que la course, ou ce qu'il avait juste sous le coeur... *Jamais je ne m'y résoudrait, pas avant de l'avoir trouver... Pour le tuer!*
Milan ne s'était jamais senti aussi déterminé que dans ce moment, il était près a tout. Même à tuer ses deux génant qui lui bloquait le chemin... Cepandant, il ne voulait pas précipité les choses et il désirait quand même s'en sortir.
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 09:30 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

L'amusement commençait à se mêlé à la rage, les provocations de son adversaire le faisant rire...
Un sourire s'esquissa sur son visage, et un rire ne pu être contenu lorsque l'autre homme fit une remarque.
Par pur plaisir, oui, et par nécessité, car s'il n'assouvissait pas ses envies de meurtre, il succomberait à une réelle folie meurtrière...


*C'est par le meurtre que ma vie fut gâcher... Je ne fait qu'appliquer ce que la cruauté de ce monde m'a appris...*

Tournant son regard un instant vers le blondinet, il lui dit :

-Ne sois pas pressé, ton tour viendra... Et les intentions de ton copain à ton égard ne semble pas plus louable...

Plantant son regard vert dans celui de son adversaire, l'épée pointer vers lui, et attendant le moment propice, il enleva les mèches de cheveux qui masquaient son œil gauche.
Une cicatrice serpentait de son front jusqu'au cou, défigurant le coté gauche de son visage...


-La mort m'a raté une fois... Je tue par plaisir, oui, car sans ça je deviendrai fou... Fou de rage... de haine...

L'on pouvait voir dans son regard la véracité de ses dires... L'on pouvait voir à quel point il essayait de se maitriser...
Oui, seul le sang calmerai sa folie...

Ou la mort...

L'assassin se jeta sur son adversaire. Son épée brillait d'une lueur argenté au clair de lune, et avec une rapidité déconcertante, il rua de coup l'homme qui se tenait devant lui.
Il para ses attaques, mais ne pu en placer aucune. La rage donnait une vitesse incroyable à l'assassin, qui sembla se transformer en véritable tourbillon argenté...

Finalement, il s'écarta de son adversaire, lui laissant une occasion d'attaquer... Ou de fuir...


-Je te laisse une dernière chance de renoncer. Tu peux encore fuir, ou finir ce duel, de sorte qu'un seul de nous deux voit l'aube arriver.
_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Revenir en haut
John Taylor


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 04:18 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Il ne pu s'empêcher d'afficher un long sourire à la réplique de l'assassin. Il ne comprenait pas encore si l'homme était courageux ou tout simplement fou. Il avait montrer son visage marqué. Était-ce pour se prouver qu'il était fort ou pour tenter d'intimider son adversaire

*Peu importe, ce type n'est pas normal. Il ne doit pas savoir à quoi il a réellement affaire.*


Si la mort vous a soit-disant manqué une fois, êtes-vous ici pour que j'accomplisse la tâche moi-même?

John baissa un peu sa garde et fît un air d'incompréhension en fermant les yeux. À ce moment, la lame de Bhaal trancha l'air et vint vers le jeune vampire qui ouvrit un œil à temps pour parier l'attaque. Le visage de John se durcit sous les nombreux coups. Il n'eut aucun problème à bloquer son assaillant mais c'était une autre paire de manche lorsqu'il s'agissait de placer une contre-attaque. Au moment où l'interminable combinaisons prit fin et que l'assassin prit des distances, John s'accota sur la garde de son épée qui était piquée dans le sol. Il avait la tête baissée et ne bougeait plus. Pour réponse à la réplique de Bhaal, l'homme à la cape, il tourna un peu la tête des deux côtés avant de relevé la tête. Son expression en disait long sur son état mental. Un sourire malin qui disait à lui seul tout ce qu'il pensait.

Tu sais bien que je ne reverrai jamais l'aube, pauvre imbécile. Tu devrais aussi savoir que je n'ai pas l'intention de te céder cette victoire. Tu es bien un assassin, tu prends les gens avant même qu'ils ne soient préparés.


John envoya valser sa lame dans les airs en direction de Bhaal et courru d'une vitesse folle en zig zag et finit par disparaître de la ruelle. On entendit un cris de force venant du ciel. C'était le vampire qui avait sauter du haut d'un toit et il avait attraper le mancha de sa lame. Il descendait rapidement vers son adversaire la lame pointée vers celui-ci. Lorsqu'il toucha à terre, les lames s'entrechoquèrent et bloquèrent entre les deux personnages. John releva la tête lentement et rapidement donna un coup de pied dans le ventre de l'homme, ce qui eut pour effet de le déséquilibrer et le vampire lança  une autre attaque qui envoya plus loin l'humain.

Même si je déteste ça, je suis l'une de ces créatures. De ce fait, j'ai une plus grande force et agilitée que vous, mon cher. Je crois que la folie vous guide et si vous continuez de cette façon, vous ne réussirez qu'à perdre votre vie. Je n'ai pas vraiment envie de le faire mais si vous ne me donnez pas le choix, je ne me retiendrai pas.

_________________
La douleur a bel et bien une fin, celle-ci est par contre tragique...


Revenir en haut
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 13:52 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

N'ayant point vu le coup arriver, l'assassin fut pris au dépourvu, et ne vit pas non plus le pied se diriger vers son ventre...
Estomaqué, son adversaire en profita pour l'attaquer de nouveau. La parade le repoussa, et la malchance voulu que Bhaal trébucha, s'étalant de tout son long sur le sol.
C'est alors que l'homme en noir eu une réaction pour le moins étrange. Il se mit à rire, de façon assez effrayante, avant de dire en regardant la lune :


-Alors tu es un vampire?... Peut m'importe au fond... Il se redressa, face à son adversaire, la lame pointée vers lui. La folie?... Non, bien pire que cela... Le destin a fait l'erreur de me laisser en vie, après m'avoir arraché ma raison de vivre... Tuer ou être tué, voila une leçon que j'ai apprise alors que mon existence fut brisé. Semer la mort est le seul moyen pour moi de ne pas mourir... La lueur prédatrice de son regard s'accentua, un sourire carnassier se dessinant lentement sur son visage haineux. Ne pas sombrer dans la folie meurtrière, qui pourrait bien conduire le peu de raison qu'il me reste sur un chemin bien plus sanglant que celui que je trace déjà... Alors que tu m'achèves ou pas, c'est toi qui vois, mais sache que je serai sans pitié...

Que le vampire comprenne ou pas ses motivations, l'assassin s'en fichait un peu. Il voulait se battre, et peu importait le reste, contre qui, ou pourquoi...
Sa vie n'avait plus de sens, mais il refusait de se suicider. Peut-être que, finalement, il tuait pour être tué?...
Mais sous le regard de la lune, les deux hommes se tenaient face à face, dans un duel commencé par la soif de sang de l'un d'eux, mais pas celui que l'on aurait soupçonné...
Ils se jaugeaient du regard, et le vampire pouvait discerner dans le regard de Bhaal ce qui ressemblait à une lueur d'espoir... Espérait-il gagner ou perdre?

Après un court moment, Bhaal se lança contre son adversaire. Frappant à nouveau avec une rapidité hors du commun sans laisser le temps à son adversaire de répliquer, ses yeux verts faisant penser à ceux d'un prédateur toisant sa proie.
Son adversaire soutint ses assauts avec autant d'aisance que lui avait à l'attaquer ; les deux hommes semblaient à armes égales...
Lame contre lame, ils s'arrêtèrent. Le vampire pu sentir le souffle de l'homme tant leur visage était proche. Alors que Bhaal parlait à son adversaire, ce dernier pu sentir une odeur de sang assez forte, signe que l'assassin avait l'habitude d'en boire...


-J'ai hâte de goûter ton sang...
_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 16:06 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Milan avait tout entendu, et ça ne l'enchantait guère, mais il devrait entré dans le combat. Enlevant son poids de sa canne, il se prépara à s'élancer. Il devait cependant attendre le bon moment, car si il se décidait d'entré au beau milieu d'un enchainement... Eh bien ça ne serait pas très beau, mais bon il fallait qu'il arrête ce combat plutôt insensé. Voyant que Bhaal avait terminé ses coups et qu'il venait de parler à son adversaire, Milan s'élança et arrivant derrière l'assassin, prit sa capuche et le projeta violemment vers l'autre bout le la ruelle, qui se trouvait quand même assez loin.

Ramenant sa canne derrière lui pour bloquer le coup porté à cause de l'arrêt de résistance, Milan regarda derrière lui et dit:

Si tu veux me parler on est mieux de dégager d'ici parce que là ça commence à faire long et l'aube risque de se pointé... Au fait mon nom c'est Milan et je viens tout juste d'arrivé en région, alors je ne sais pas plus que toi sur les vampires de cette endroit.

Après avoir dit cela, le vampire se dirigea a toute vitesse vers l'autre extrémité du village en espérant que ce jeunot le suive... ou pas peu lui importait, Il voulait se venger que se soit avec ou sans aide.
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 16:29 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

Concentré sur le combat, Bhaal ne vit pas le blondinet dans son dos, et la limite de sa compréhension fut atteinte quand il se sentit projeté vers l'arrière.
Atterrissant sur le sol, étalé dans la poussière, l'assassin ne bougea pas pendant un instant, avant de se relever...
Ses muscles frémissaient de rage, et rien n'était visible dans ses yeux verts hormis une indescriptible rage, toute forme de raison disparu au profit de ce qui semblait être un instinct meurtrier, une volonté implacable de tuer, de répandre le sang et la souffrance...
La terrible folie que l'assassin tentait de réprimer par quelques meurtres de temps en temps venait d'être libéré...

Un hurlement déchira le silence relatif de la nuit, cri de haine retranscrivant à la perfection la menace sanguinaire qui venait d'être lâché dans le village, avant que l'homme aux yeux d'émeraudes se rua vers les deux hommes, l'un fuyant déjà, le second n'allant sans doute pas tarder à suivre le même chemin...


*NON!!!*

Le peu de conscience qui lui restait tenta de le raisonner, et un combat commença en son esprit. Il n'arrêta pas sa course pour autant, jusqu'au moment ou il s'écroula sur le sol, hurlant à nouveau de douleur, la tête entre les mains.

*Ne fais pas ça! Nous ne sommes pas un animal!* Pensa sa raison.

*Crève! Ces ordures ne méritent pas moins! Rugit son instinct. Comme ça ou autrement, ça reviens au même!*

Un autre hurlement de douleur raisonna, l'homme brisé se recroquevillant sur lui-même, se tenant toujours la tête entre les mains, quelque part entre la raison et la folie...
La lutte pris fin, la raison prenant finalement le dessus, des larmes de douleur emplissant ses yeux d'émeraudes, éclairé par un sentiment qu'il ne connaissait que trop bien, mais qu'il dissimulait :

La peur... Peur de ce qu'il était, et de ce dont il était capable dans sa folie...

_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Dernière édition par Bhaal le Dim 30 Aoû - 19:58 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
John Taylor


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 18:27 (2009)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation Répondre en citant

John reçu le deuxième déluge de coups sans problème et fût surpris de voir l'autre homme s'en prendre à son assaillant. Il l'avait envoyé au tapis plus loin et c'était enfuis en lui proposant de le suivre. Il avait aussi dit qu'il ne savait rien de la ville puisqu'il venait d'arriver. John se dirigeait d'un pas décidé vers la même échapatoire que le fuyard quand il vit Bhaal crier et se recroqueviller sur lui même. Il rengea donc son arme dans son fourreau et passa à côté de lui et déposa sa main sur l'une des épaules de l'assassin. Tout en fixant la direction de sa prochaine destination, il dit quelques mots à l'homme en douleur.

Je ne sais pas ce qui vous a prit, mon cher, mais si vous tenez réellement à m'affronter, ce sera partie remise. J'ai des informations à chercher. Essayer de retrouver la raison et peut-être retrouverez-vous le goût de vivre.

Il enleva sa main et commença à marcher. Il s'arreta un peu plus loin et, sans se retourné, lança une dernière réplique.

Au fait, vous n'avez pas besoin de vous conduire comme un monstre. Boire du sang n'est pas vital dans votre cas alors, je ne veux plus sentir cette odeur émané de vos entrailles ou je n'aurai aucune pitié la prochaine vois.

Sur ce, il courru pour aller rejoindre le vampire à la canne. Celui-ci avait déjà prit beaucoup d'avance mais John était capable de le retracer. Il finit par rattraper une bonne longueur d'avance et finit par retomber face à face à l'homme blond.

Voilà, je suis là. Dites-moi ce que vous savez de cette ville. Vous me semblez peu hostile alors j'imagine que je n'ai aps besoin de vous menacer pour pouvoir discutter avec vous.
_________________
La douleur a bel et bien une fin, celle-ci est par contre tragique...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:01 (2017)    Sujet du message: Enfin un peu de civilisation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Village -> Maisons des villageois Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com