Le manoir caché Index du Forum
Le manoir caché
Bienvenue dans un manoir caché dans une sombre ville dévastée par des meurtres en tous genre. À vos risques et périls de venir y habiter
 
Le manoir caché Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Dans le couloir du premier ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Manoir -> Premier étage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vidomina Cendrecoeur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2009
Messages: 148
Localisation: Dans votre dos avec un giga couteau de cuisine

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 01:00 (2009)    Sujet du message: Dans le couloir du premier Répondre en citant

Vidomina commençait à se demander si son invitée avait vraiment toute sa tête.  Disons que c'était plutôt inusité d'avoir une humeur aussi changeante, surtout en si peu de temps.  En quelques moments à pein, elle était passée de la rage meurtrière à la résignation, puis à la détresse...  Sans oublier qu'elle était brusquement devenue vorace en se nourrissant et, comme par magie, son propre corps décidait de se rebeller contre elle et elle recouvrait un calme docile, presque serein...  Étrange.

*Et puis ces yeux qui changent de couleur sans arrêt...  Bon, aU moins je sais dans quelle disposition elle est juste en observant la couleur des ses iris : rouge, c'est on reste loin si on tient à la vie, noir c'est une humeur intermédiare et blanc indique qu'elle est plus calme et plus docile...  Va falloir vérifier ma théorie, quoique, si elle est exacte, je vais prier pour ne pas avoir à la croiser quand elle a les yeux rouges.*

Elles avaient traversé le hall et elles se trouvaient maintenant dans l'élégant couloir du premier étage.  L'aristocrate vampire ne fit pas de cas lorsqu'elle entendit un cri de jouissance provenir de la chambre de sa suivante.  Apparemment, Ludovicka c'était trouvé un autre compagnon de jeu.

*Laisse-là s'amuser un peu...  Demain, la récréation sera finie de toute façon.  Ça m'étonnerais que son nouveau jouet dure très longtemps.*

Avec un petit sourire d'excuse, Vidomina murmura à Syra qui semblait surprise :

Je crois qu'il faudra attendre avant que je vous présente ma charmante suivante...  Elle est...  comment dire...  légèrement occuppée.

Un autre cri de plaisir parvint à leurs oreilles.


*''Légèrement'' n'était probablement pas le mot qui convient...  Elle m'arracherais la tête si je l'interrompais.*


Son visage délicat était hilare.  Elle échangea un regard amusé avec son invitée, consciente du ridicule de la situation.  En s'inclinant gracieusement, elle ouvrit la porte d'une chambre vacante, celle tout au fond du couloir, juste en face de la sienne...

*Comme ça, mes trois invités ne se marcheront pas sur les pieds.* ­ 


La chambre était aussi cossue que la sienne, sauf qu'elle était moins personelle.  Le grand lit à baldaquin drappé de soie bleue et les meubles d'acajou foncés rehaussaient l'impression de richesse de la pièce.  De très épais rideaux en velour obtruaient la fenêtre pour empêcher le soleil de filtrer dans la chambre déjà bien éclairée par les lampes à l'huile finement ouvragées.

Voilà ta chambre!  J'espère que tu restera assez longtemps pour y ajouter une petite touche personelle.
_________________
La vie est bien courte... C'est inutile de l'allonger.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 01:00 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 02:13 (2009)    Sujet du message: Dans le couloir du premier Répondre en citant

Horrible le lit, fit remarquer Drake.
Arrête de faire ta difficile. Il est super bien ce lit. Et puis c'est toujours mieux que le cachot non?
Drake ne répondit pas, mais Flys discerna un soupçon de boudage dans les énergies de sa sœur. Flys sourit et, remerciant Vidomina, entra dans la pièce pour se diriger vers le lit. Alors qu'elle s'y asseyait pour regarder la pièce qui lui était attribuée, Flys sentit un picotement dans sa tête; Syra se réveillait de sa folie sanguinaire. Elle semblait encore perturbée et elle était grincheuse.
Ça va? Lui demanda Flys.
Mouais. En fait non, j'ai un affreux mal de crâne et et je me sens toute bizarre, dit-elle en faisant ressentir à Flys quelque chose comme si elle se prenait la tête à deux mains. Comme si... je venais de mourir.
C'est le cas je te ferais remarquer, lui dit Drake en riant.
Ta gueule toi.
Bon, si tu es capable de te contrôler je vais te redonner la Surface, Syra.
Hum, ok.
Sans plus les deux sœurs échangèrent leur place. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, la femme aux yeux noirs observa son alentour pendant un cour instant puis elle regarda Vidomina qui se tenait toujours dans l'embrasure de la porte. Elle soupira.

- Je ne suis pas une femme qui apprécie beaucoup la compagnie, donc je ne crois pas rester très longtemps. Juste le temps de me faire à... ma nouvelle condition, dit-elle en inspirant profondément. Et t'inquiète pas j'ai pas l'intention de tuer plus que nécessaire. Je hais tout ce qui pourrait me lier de près ou de loin à ton... notre monde. En plus tu m'as piqué toutes mes armes alors à moins de m'y prendre comme un animal je ne compte pas tuer grand monde.

Ouah, Syra, je ne t'ai pas entendu faire une phrase aussi longue depuis... depuis... en fait je ne t'ai jamais entendu parler aussi longtemps et d'un seul souffle, lui dit Drake, un sourire plus qu'apparent dans ses paroles.
Et j'ai pas fini.

- Aussi, simplement pour qu'il n'y ait pas de malentendu et pour répondre à l'une de tes nombreuses questions sans réponse; oui j'étais et je suis toujours chasseuse de vampire, mais, pour te remercier de ton aide, je ne tuerai plus de vampire sans bonne raison. Laisse-moi seulement celui que je suis venu chercher ici.

Il y a quelque chose que tu ne lui as pas dit, lui indiqua Flys.
Je sais, mais je ne me résolut pas à le lui dire. C'est difficile de démordre de ses vieux préjugés.
Flys sembla lui sourire et reprit la Surface que Syra lui céda sans résistance.

- Si j'ai pu te paraître ingrate, dit-elle sur un ton complètement différent de celui de sa sœur, je m'en excuse. C'est que j'ai toujours cru que les vampires étaient des bêtes sans esprits et qui ne pensent qu'à eux. Je les ai tous catalogué ainsi. Je te remercie de ce que tu as fait pour moi. Même de m'avoir mit dans cette cage parce que si j'avais été libre... il ne resterais sans doute plus grand chose de ce manoir.

Voyant le sourire ravit de Vidomina, Flys redonna sa place à Syra.  

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:28 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Vidomina Cendrecoeur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2009
Messages: 148
Localisation: Dans votre dos avec un giga couteau de cuisine

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 19:43 (2009)    Sujet du message: Dans le couloir du premier Répondre en citant

Vidomina ressentit une petite déception lorsque Syra lui confirma ce qu'elle avait deviné, mais elle n'en laissa rien paraître.

*Je ne vais quand même pas me mettre à pleurer pour si peu!  De toute façon, son adaptation peut être longue...  Je ne devrais pas trop m'ennuyer d'ici là.*


Elle avait remarqué le changement successif de la couleur des iris de son invitée, ainsi que le changement d'attitude qui venait avec. 

*On dirait que ma théorie es la bonne...  Bon à savoir!*

Au moins, elle avait compris pourquoi la dame l'avait enfermée...  Et elle ne semblait pas trop lui en vouloir.  Avec un sourire ravi, Vidomina fit avec légèreté :

Ce n'est rien, voyons!  C'est plutôt compliqué de se débarrasser des préjugés, surtout que les tiens étaient, pour la plupart du moins, fondés... 

Refermant la porte derrière elle, Vidomina s'installa sur la chaise de la coiffeuse.


*Ça m'étonnerais qu'elle en ait un jour l'utilité de toute façon...*

Elle reprit là où elle en était :


La grande majorité des vampires sont incapables de se contrôler une fois qu'ils goûtent au sang...  et ils sont prêts à n'importe quoi pour en ravoir, et pas toujours parce qu'ils ont faim.

_________________
La vie est bien courte... C'est inutile de l'allonger.


Revenir en haut
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 00:56 (2009)    Sujet du message: Dans le couloir du premier Répondre en citant

- Je ne crois pas faire partit de ceux-là. Je déteste les vampires tous autant qu'ils sont... enfin presque tous, ajouta-t-elle en regardant Vidomina, et simplement m'imaginer en train de vider quelqu'un de son sang... en fait non ça ne me donne pas de haut-le-cœur, mais je ne supporte pas cette image. Tout à l'heure ce devait simplement être parce que c'était ma première fois. Je... à l'avenir je saurai me retenir.

Je l'espère bien, fit sèchement Flys. J'ai pas l'intention de prendre ta place à chaque fois et un moment donné je pourrais bien te laisser faire pour que tu réalises toi-même ton erreur. J'aurais pas dû faire ça tantôt. Ça aurait été bien fait pour toi.
Merci quand même. Tu m'as permis de garder une partie de mon estime de moi. La prochaine fois je vais me retenir.
Mouais.
Non la prochaine fois ce sera moi, dit Drake avec un soupçon de sadisme dans sa voix. J'aimais tellement voir le sang qui coule avant que tu ne te transforme que je me demande ce que je vais ressentir si je le bois.
Syra sentit un frisson la parcourir et quand elle rouvrit les yeux pour regarder Vidomina qui la fixait étrangement, elle réalisa qu'elle était resté immobile et fixe pendant qu'elle parlait avec ses sœurs.
Va falloir qu'on se surveille pour ça, les filles. Elle doit se demander comment ça ce fait que je reste immobile si longtemps.
Se mettant à papilloter, Syra se gratta le fond de la tête et se leva. Elle fit le tour du lit, s'avança vers la toile qui cachait la fenêtre et leva haut la main pour la flatter. En entendant la réaction de Vidomina qui inspira d'un coup, Syra stoppa son geste et tourna sa tête à moitié. Elle revint vers la fenêtre, soupira et rabaissa sa main.

- Il va me me manquer. 

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:31 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Vidomina Cendrecoeur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2009
Messages: 148
Localisation: Dans votre dos avec un giga couteau de cuisine

MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 22:24 (2009)    Sujet du message: Dans le couloir du premier Répondre en citant

Vidomina eut un petit rire amusé.

Disons que le gâteau des anges que ma nurse me préparait quand j'avais six ans est la chose qui me manque le plus...  C'était un vrai péché mignon!  Cependant, je suis d'accord avec toi, ne plus revoir la lumière du jour peut-être vraiment déprimant...  on s'habitue vite, ne t'inquiète pas.

Elle s'était levée avec son éternelle grâce de dame pour aller déposer sa main sur l'épaule de la nouvelle vampiresse.  L'aristocrate fut elle-même surprise par ce contact.  C'était la première fois qu'elle touchait quelqu'un sans être obligée de l'attaquer...  Les contacts physiques n'étaient pas son fort.  Ça devait venir de ses difficultés à obtenir l'affection dont elle avait besoin dans son jeune âge.


*Disons que mon père était occupé à donner de ''l'affection'' à ma belle-mère...  Et, en plus, tous les prétendants qui venaient me regardaient étrangement, avec leurs yeux rivés sur à peu près tout sauf mes yeux.  Ils avaient le toupet de me minauder leurs idioties sur l'amour alors qu'ils étaient clairement venus pour mon héritage, et bien sûr, la petite partie de jambe en l'air qui vient avec...  Que je hais l'hypocrisie masculine.  Non seulement les hommes mentent comme ils respirent, mais ils mentent très mal!*

Distraitement, Vidomina laissa tomber sa main.  Il était temps de laisser son invitée seule avec elle-même.  Sur ce, la belle dame se dirigea vers la porte en souhaitant une bonne nuit à Syra.

*Je vais aller en bas manger un peu...  J'ai à peine mangé cette nuit avec tout ce bazard.*
_________________
La vie est bien courte... C'est inutile de l'allonger.


Revenir en haut
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 03:03 (2009)    Sujet du message: Dans le couloir du premier Répondre en citant

Écoutant distraitement ce que lui disait Vidomina, Syra regardait les rideaux de soie, espérant sans le faire tout à fait qu'ils tombent et lui révèlent les brillants rayons du soleil chauffant. Quelque chose se posa sur son épaule. Elle porta sa main à sa hanche - qu'elle constata dénudée de ses armes - et aurait bondit au loin si elle ne se serait pas rendue compte à la dernière seconde que c'était la main de Vidomina. Elle frissonna.
Qu'elle retire sa main, pensa Syra en retenant un autre frisson de justesse. Je hais les contacts. La dernière personne à l'avoir fait c'était ma mère et j'avais quinze ans.
Ses sœurs ne lui répondirent pas et Syra souhaitait grandement que Vidomina parte et la laisse seule. Ce qu'elle fit au bout d'un moment de silence. Lorsqu'elle retira sa main, Syra se décrispa et, quand les pas de la vampire s'éloignèrent vers la porte qui se referma, ses épaules s'affaissèrent. Sans penser un mot, elle s'en retourna vers le lit et s'y affala. Aussitôt les larmes revinrent à la charge.
Elle était devenue une vampire.
C'était le comble. Être si près du but, si près de sa vengeance... et se faire mordre par une bête assoiffé de sang. C'était la pire chose qui aurait pu lui arriver. La pire chose qui aurait pu lui arriver ici et maintenant. Ici, si près de lui. Si près de ce monstre qu'elle traque depuis quatorze ans. Quatorze longue années passées dans le sang et la colère. Quatorze longues années passées avec les couteaux aux poings et la rage dans l'œil. Quatorze longue années en vivant dans la peur constante de voir surgir ce monstre au détour. Dans la peur de rester sans rien faire, figée de colère, figée de tristesse, mais brûlante de vengeance. Une vengeance qui tardait trop.
Être devenue comme lui la foutait encore plus en rogne. Elle ne voulait pas devenir un monstre dans son genre et détruire une famille pour le simple plaisir de boire du sang et assouvir ses plaisirs charnels... ça c'était digne des plus grandes bêtes immondes de ces terres.
Mais rien ne lui servait plus de s'apitoyer sur son sort. Ce qui est fait est fait. Elle ne pouvait pas revenir en arrière. Alors aussi bien l'accepter et faire le boulot comme du monde.
Fermant les yeux non seulement pour assécher ses larmes, mais aussi pour se concentrer sur ce qu'elle ressentait, Syra inspira profondément pour tenter de se calmer. Elle se rendit alors compte qu'elle n'avait plus aussi soif que plus tôt dans la journée. Elle n'avait plus mal non plus et ne tremblait pas plus. C'était bon signe; ainsi elle pourrait se contrôler comme elle aurait dû le faire depuis un bon moment déjà.
Soudain, les yeux ainsi fermés, elle se sentit défaillir. Le lit était si confortable et ces oreillers... on aurait dit qu'ils étaient fait d'eau tellement ils étaient mous. Lentement, mais surement elle sentait son corps se relaxer comme il ne l'avait jamais fait depuis sa naissance. Lentement, mais surement ses paupières devinrent lourdes. Lentement, mais surement elle...

¤¤¤
   

Syra se réveilla d'un coup et se redressa subitement. Cela lui prit un moment avant de se souvenir ou elle était et qui elle était désormais. Lorsqu'elle eut réaliser cela, elle inspira profondément, ferma doucement les yeux et s'assit sur le bord du lit.
Ça fait combien de temps que je dort? Demanda-t-elle d'une voix enraillée par le sommeil.
Cinq ou six bonnes heures, lui révéla Flys avec un sourire. Je n'ai pas eu le goût de te réveiller tu avais l'air si paisible.
En effet c'est la première fois que je dort si longtemps d'une traite.
En fermant ses poings pour étirer ses doigts, elle remarqua une résistance dans sa main droite. Elle baissa les yeux vers elle et lorsqu'elle vit sa main couverte de sang séché, l'air lui manqua. Non pas qu'elle avait encore cette envie déchirante de la lécher, mais c'était justement ce manque de désir qui la stupéfia. Dans le cachot, elle avait eu de la difficulté à se retenir et là, elle n'en avait tout simplement pas envie. Elle n'avait plus soif.
Je vais aller me laver au moins. C'est pas très esthétique une main couverte de sang.
Va faire ça, acquiesça Flys. Ça te fera du bien. Ça fait combien de temps que t'as pas prit de bain?
Syra ne répondit pas, mais fit une moue ironique qui fit rire ses sœurs.


(Suite dans le hall d'entrée ------> Derrière les portes du Manoir)
 

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:59 (2017)    Sujet du message: Dans le couloir du premier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Manoir -> Premier étage Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com