Le manoir caché Index du Forum
Le manoir caché
Bienvenue dans un manoir caché dans une sombre ville dévastée par des meurtres en tous genre. À vos risques et périls de venir y habiter
 
Le manoir caché Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Passage au cimetière ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Forêt -> Cimetière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 16:46 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Courir lui faisait du bien. Surtout avec la vitesse qu'elle avait acquise en devenant vampire car elle filait tellement vite qu'elle en avait de la misère à respirer. Elle couru, sachant qu'un seul des deux hommes la suivait.
S'il veut mourir c'est lui qui voit, pensa Syra.
Continuant sa route vers le cimetière, elle ne vit pas que l'heure avançait dangereusement et c'est en sentant une légère brûlure sur sa main qu'elle pénétra enfin dans le mausolée. Le vampire blanc la suivait de près.

- C'était moins une je crois, dit-elle en souriant au vampire qui était aussi essoufflé qu'elle. Viens c'est par ici.

Ouvrant la porte cachée, elle s'infiltra à l'intérieur et descendit lentement les marches glissantes. Comme le silence semblait être un bon copain du vampire blanc, Syra se mise à parler avec ses sœurs.
C'est ça que ça fait comme effet sur eux... sur nous, dit-elle en regardant sa main qui était désormais parée d'une plaque rougeâtre.
Ça fait vraiment mal, acquiesça Drake.
Tu l'as sentit?!
Tout comme moi.
Comment est-ce possible?! On a jamais rien ressentit toutes les trois en même temps!
Si tu te souviens, tu es vampire et le soleil te brûle. Il est mortel pour toi alors il l'est obligatoirement pour nous aussi.
Mais vous avez jamais sentit les coups de couteaux.
Parce que tu n'était pas en danger de mort. Pendant ta transformation, on ressentait la même chose que toi.
J'en doute. Vous aviez pas trop l'air de souffrir.
Bon ok, on le ressentait moins - beaucoup moins probablement - mais tu n'allais pas mourir au sens de l'esprit. Et nous somme ton esprit. Alors que le soleil aurait carrément pu te faire fondre.
Syra fit une moue et, arrivant au bas de l'escalier, inspira l'air pour retrouver le chemin qu'elle avait emprunter en partant et prit le tunnel d'où l'odeur arrivait.

- C'est par là. 

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:42 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Sep - 16:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 17:50 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Milan n'avait jamais couru après un vampire sans vouloir le tuer, mais cette fois-ci c'était totalement différent... Jamais il n'avait rencontré une personne ressemblant ainsi à celle qu'il avait aimé plus d'un siècle auparavant. Suivant son guide au travers les couloirs, ses pensé n'arrêtait pas de revenir à la charge, voulant lui coupé tout envie de tué cette femme qu'il ne connaissait même pas. Son regard, la forme de son visage, même l'odeur de ses cheveux lui rappelait sa bien aimée... Seul le fait qu'elle ne lui parlait presque pas le ramenait à la réalité. Ayant le souffle court, le vampire remarqua à peine les directions changeante qu'ils prenaient.

*Que ce serait-il passé si ce vampire n'aurait pas attaqué le manoir? Aurais-je été capable de te protéger et t'aimer, ou est-ce que ton père nous aurait séparé te mariant comme toutes tes amies à un inconnu... Peu importe maintenant, le passé est le passé, tout ce qui importe est l'avenir et le combat à venir!*

Retrouvant sa résignation habituelle, il suivit Syra dans les couloirs, s'enfonçant toujours plus loin. Tout en espérant qu'il n'aurait pas à se battre avec elle, auquel cas il préférerait mourir que de l'attaquer, il se dit que ce n'était pas important pour l'instant il lui fallait un endroit où se caché et quel endroit était mieux que dans un manoir empli de vampire?

*Dans tous les cas, je ne sais plus qui est rendu le chasseur et qui est le chassé... Elle se cache tellement bien, qu'elle pourrait être en train de me suivre en ce moment même.*

Alors, demanda-t-il aprement, on arrive bientôt ou pas?
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 19:47 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Une ombre aperçut des personnes courir au milieu des tombes comme des dératés...
L'assassin sanguinaire avait préféré prendre le chemin du cimetière, espérant trouver la solitude et le calme au milieu des morts se reposant en paix...
Mais alors qu'il avait couru pour arriver, et qu'il pensait pouvoir se reposer adossé à un arbre, deux ombres passèrent à une vitesse folle.
Leur vitesse était surhumaine, et l'un d'eux portait une canne...


*Eh, c'est le blondinet! S'exclama-t-il. Et il est avec une amie... Et si je les suivais...*

Joignant le geste à la pensée, et il se leva. Tant pis pour le repos, la discrétion ne lui demandait pas d'effort excessif, hormis se fondre dans les ombres...
Les vampires se glissèrent dans un sinistre mausolée... Mais ça ne lui faisais pas peur ; c'est lui qui faisais peur d'habitude...

Il faisait sombre et l'assassin descendit avec précaution l'escalier aux marches glissantes... Dans l'obscurité la plus total, l'assassin se fit à son ouïe pour suivre ses proies, et faire attention de ne pas les approcher de trop près...
L'air ne bougeait pas trop, les vampires ne purent pas sentir l'odeur de sang qui collait encore un peu à ses vêtements. Longeant le mur de sa main, ressentant l'age des pierres qui semblaient ne jamais avoir connu la lumière sous ses doigts fins et agiles ; ses bottes ne faisant aucun bruit sur le sol de terre usé par les passages de nombreuses personnes...
Où les vampires allaient? Bhaal n'en savait rien... Mais un frisson d'excitation parcouru son échine : il allait pouvoir mettre ses talents à l'épreuve...

_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Revenir en haut
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 20:34 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Syra était tellement concentrée sur sa conversation avec ses sœurs, qu'elle ne se rendit compte que le vampire blanc lui avait parler que lorsqu'il répéta sa question. Elle secoua alors la tête, la redressa pour voir s'ils suivaient effectivement le bon chemin puis la tourna à moitié pour regarder son compagnon.

- Ça ne devrais plus être très long.

Mais pourquoi est-ce qu'il nous parle aussi bêtement? S'insurgea Drake. On lui a rien fait à ce que je sache.
Tu te rappelles ce qu'à dit le vampire de Berlin? Lui demanda Flys. Presque tous ceux de sa races recherche celui qui les as transformer ou qu'ils cherchaient à éliminer la race au complet pour se venger. Ça doit être pareil pour lui et il en veut à toute la race de lui avoir volé sa vie.
Genre comme nous?
Pas comme nous, affirma Syra. Il ne nous a pas mordu. Il a juste tuer mon père et rendue ma mère à moitié folle. C'est pas pareil.
Sous cet accent qui mettait définitivement un terme à la discussion, Drake et Flys se turent. Le silence s'était donc accaparé non seulement des deux marcheurs, mais aussi de la tête de l'un d'eux. Et Syra en fut reconnaissante. Elle aimait le silence car il était rare que cela lui arrivait et cela lui permettait de faire le vide dans son esprit. Alors qu,elle prenait un tournant à gauche, elle soupira bruyamment et inspira tout aussi fort.
Mais ce silence eut aussi pour effet d'attiser ses propres pensées. Se souvenir de ce que sa mère lui avait dit avant de mourir lui fit monter les larmes aux yeux. Croire qu'un vampire était le père de sa fille devait être assez traumatisant. Surtout lorsque c'était faux et qu'on en avait nullement conscience.
D'un geste sec de la main, elle fit fuir ce souvenir et continua son chemin. Au bout de quelque minutes elle arriva devant une porte, dont le dessous était illuminé des rayons du soleil. Sans y prêter attention, elle tourna la clé ouvrit la porte... et recula au moment ou elle sentit le soleil lui brûler les pieds. Elle referma la porte d'un coup sec, mit son dos contre elle et regarda l'autre vampire.

- Désolé, je viens de me faire mordre ça fait pas quarante-huit heures alors j'ai eu un petit oubli, dit-elle en lui faisant un petit sourire gêné. Je crois qu'on va être coincé ici jusqu'à ce soir. Désolé.

Gênée! Syra Delarme gênée! C'est bien la première fois que je vois ça!
La ferme Drake. 

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:43 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 11:58 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Milan du fermé les yeux lorsque la jeune vampire avait décidé d'ouvrir la porte, cependant il compris très rapidement que cette dernière n'avait pas vraiment eu le temps de s'habituer à son nouvel état... Si seulement c'était aussi facile pour tout le monde, seulement personne n'avait les même instincts et le vampire avait vu beaucoup de jeunot mourrir tout simplement parce qu'ils voulaient voir le soleil une dernière fois.

Soupirant, l'homme habillé en blanc ne pu s'empêcher de s'assoir par terre et de la regarder avec un petit sourire navré, il répondit d'un ton un peu protecteur quoique sans laissé trop paraitre son angoisse:

Ne t'en fait pas beaucoup de vampire l'oubli les premières journées... Je n'ai jamais vraiment aimé les voir mourrir, mais je ne les en empêchais pas... c'était leur choix après tout... Voir le soleil une dernière fois. j'aurais aimé... Enfin, mon nom est Milan de Marlborough... Si comme tout à l'heure tu ne veux pas me connaitre je vivrai très bien avec cela, cependant, si tu veux que la journée passe plus rapidement, il n'y a pas grand chose d'autre a faire que de parler.


Soupirant encore une fois, Milan haussa les épaules...

*Et puis quoi encore, tu crois qu'elle va te demander pourquoi tu lui parle d'un ton protecteur maintenant... Comme si j'avait besoin de mon coeur qui se met dans mon chemin...*
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Bhaal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 993
Localisation: Avec sa vampire bien-aimée

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 15:31 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Devant lui les bruits cessèrent. Les vampires s'étaient arrêtés plus loin. Le bruit des gonds d'une porte fit instinctivement reculer l'assassin, qui ne voulait pas se faire repérer par une éventuelle lumière.
Son instinct vit juste, car le passage fut brièvement éclairé par le soleil...
Bhaal s'assit sur le sol. Les vampires n'allait sans doute pas continuer avant la nuit...


*Et zut, me voila dans de beau drap... Devoir attendre, avec deux morts-vivants un peu plus loin... Ça va être sympa, je le sens...*

Il commença à s'assoupir, sans toutefois relâcher sa vigilance... Il avait beau être un peu fou, ça ne voulait pas dire qu'il était suicidaire...

De vieux souvenirs défilèrent par épisodes devant ses yeux. Le bonheur de son ancienne vie, sa voix joyeuse... et son visage, à elle... Puis tout bascula.
L'éclat argenté d'une épée, l'odeur du sang, des flammes dévorantes... Et un besoin de se venger... La mort frappa tout ceux qu'il avait croiser, le sang avait été versé, mais cela ne résolu rien ; tuer, encore et encore, pour que plus jamais ne ressurgisse la peine... Ce venger du monde qui lui avait arracher le bonheur...

Il rouvrit les yeux. Quelques dizaine de secondes s'était à peine écoulé. Ça promettait d'être long...

_________________
"Un bruit, un souffle... Dissimulé dans l'ombre, vous ne me verrez pas, m'entendrez peu, et ce qui me trahira, ce sera l'éclat argenté de ma lame..."


Revenir en haut
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 17:07 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Syra était comblée; elle avait revu le soleil. En fait juste sa lumière et pas très longtemps, mais c'était déjà ça. Elle fut cependant rappelée au présent quand l'autre vampire, Milan qu'il avait dit, lui parla. Lorsqu'il eut finit, elle soupira, s'avança vers le mur et s'y adossa pour se laisser choir jusqu'au sol.
Il a raison tu sais.
Mouais, mais je n'ai pas trop envie de lui parler de ma vie et il dois pas en avoir plus envie.
Peut-être, mais y'a pas que ça comme sujet de conversation.
Syra ferma les yeux et mise sa tête contre le mur. Elle inspira profondément et fronça les sourcils; de vieux souvenirs étaient encore venus la hanter.
Pour les chasser, elle rouvrit les yeux, mais, au lieu de tomber sur la pierre de l'endroit, ils plongèrent droit dans ceux, bleus, de Milan. Elle fut surprise par la beauté de son regard d'un bleu clair et illuminé malgré la noirceur de l'endroit. Mal à l'aise qu'il la regarde ainsi, elle détourna le regard vers la fente sous la porte.
Il va bien falloir que tu lui parle un jour ou sinon la journée passera très, très lentement dans ce sentiment de malaise que tu ressens à cause...
C'est bon! C'est bon! Mais c'est pas moi qui lui parle. Vas-y toi.
Sans plus, Syra céda sa place à sa sœur blanche qui plongea son étrange regard dans celui de Milan. Celui-ci ne resta pas surpris très longtemps, juste celui que ça prit à Flys pour lui parler.

- Je.. je ne suis pas femme à faire étalage de ses sentiments et de ses pensées, dit-elle avec la gêne qu'elle savait que Syra aurait ressentit à parler ainsi. Ni même de sa vie. En fait c'est plus les autres qui me donne la leur quand... je les tus.

En disant cela, elle constata que Milan n'avait pas esquissé un seul geste.
Et voilà, maintenant tu sais qu'il est comme nous.
Pourquoi tu dis ça?
Il a pas bouger, ça montre qu'il a déjà tuer des gens lui aussi et sans doute des vampires.
Mouais. Toi et la psychologie.
Flys sourit.  

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:45 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 19:22 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

*Mouais, bon une tueuse… Et puis quoi encore, veut-elle me faire peur?.. En tout cas c’est raté et elle à l’air de m’avoir cerné… Sur une chose au moins.*

Milan n’était toutefois pas capable de détaché ses yeux de ceux de Syra, il était fasciné par le changement de couleur des iris de son interlocutrice. Elle semblait tout aussi gênée qu’auparavant, mais le ton de sa voie avait changé, pour un humain normal cela aurait passé inaperçu, mais pour un vampire… Soupirant, il essaya de détaché ses yeux des siens, mais tout ce que son corps fit fut de levé le bras pour essayé de toucher son visage…

*Elle lui ressemble tellement!*

Le vampire du se mordre la lèvre pour ne pas la toucher… Prenant sa gourde dans sa main gauche, il la déboucha et la portant à ses lèvres, après une longue gorgé qui sembla lui brûler l’estomac, il respira profondément après avoir retrouvé ses esprits. Ne remarquant pas le petit filament de liquide ayant coulé sur l’un des coins de sa bouche. Retombant dans ses yeux, Il ne put s’empêché de remarquer la faim qu’elle ressentait…

*Et puis quoi maintenant?.. tu as pitié d’une vampire?* Autre soupir.*On dirait bien que oui huh? Bon ben dit quelque chose.*

Si tu en veux, il doit bien m’en rester dans ma gourde, sinon je crois que tu dois déjà avoir mangé cette nuit… Alors?...

Soupirant de nouveau puisqu’elle ne faisait que regarder le sang, il lui tendit la gourde tout en regardant comment elle allait réagir…

*J’espère que tu n’es pas une bête comme celles que j’ai vaincues par le passé… J’ai tellement honte de moi maintenant que je t’ai devant moi…*

Retendant la main droite vers son visage, il se ravisa au dernier moment et rougissant un peu il se retourna pour regarder devant lui.

*Non mais, contrôle toi, celle à qui tu pense est morte depuis des années, pourquoi y pense tu maintenant?*

Soupirant a nouveau, il détacha ses yeux de ceux de la jeune femme et bascula sa tête par en arrière pour regarder le plafond, il commençait à être écœuré de son attitude, il ressemblait tellement à un enfant ayant retrouver un jouet depuis longtemps perdu.
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 20:47 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Flys était restée surprise quand Milan avait tendu la main vers elle. Elle avait eu un mouvement de recul, incertaine de vraiment vouloir se faire toucher. Pas qu'elle n'aurait pas aimé ça, c'est juste qu'on ne lui avait jamais touché auparavant et n'y était pas habituée. Elle sortait tellement rarement - seulement les fois où Syra et Drake avait des problèmes d'allocution en fait - c'était donc rare qu'on lui touchait.
L'odeur du sang la ramena au moment présent. Elle en chercha la source et lorsqu'elle la trouva dans la gourde de Milan, elle sentit la salive commencer à tapisser sa bouche et une douleur cuisante l'attaquer au niveau de l'estomac.
Mais qu'est-ce qui m'arrive?
C'est la faim, ma sœur, lui appris Syra. C'est ça que je sentait, mais en plus pire encore hier.
Milan lui tendit la gourde et Flys un autre mouvement de recul. Cependant, à voir le sang au coin de sa bouche, elle ressentit un désir étrange de le lécher. Elle secoua durement sa tête et reporta son regard sur la gourde.
Je ne boirai pas ça.
Syra soupira.
Alors donnes-moi ma place, c'est inutile de lutter. J'ai essayer.
Les sœurs échangèrent et Syra fit un sourire amical au vampire blanc avant de prendre la gourde.

- Merci et non je n'ai pas mangé cette nuit. J'ai eu... une mauvaise expérience qui a accaparé mon esprit. Je n'ai pas eu le temps de... chasser.

Sur ces mots, elle amener la gourde à sa bouche. Contrairement à la veille, elle ne but pas comme une défoncée. Elle buvait le sang comme si elle boirait de l'eau sauf que là, l'eau avait vachement meilleur goût. Elle fut même surprise par la retenue dans elle faisait part. La veille elle aurait arraché le bras de toutes personnes qui aurait voulu lui voler sa pitance - comme Milan avait l'air de vouloir le faire en tendant encore la main vers elle - mais là elle aurait seulement été irritée. Le sang qui coulait dans sa gorge lui faisait du bien et lui donnait un sentiment de bien-être, mais elle n'avait pas l'impression qu'il fallait absolument qu'elle en boit. Juste pour s'hydrater, se donner de l'énergie et être capable de tenir jusqu'au soir avait l'air d'être suffisant.
Elle but la moitié de ce qui restait dans la gourde en quelques gorgées à peine et la redonna à Milan. Être capable de s'arrêter et partager son repas, la surpris, mais une chose la surprise encore; le goût. Ce n'était pas le même que la veille.

- C'est pas du sang humain hein? Je suis pas encore experte en la matière, mais j'ai cru discerner une différence de goût. 

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:48 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 22:03 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Bien entendu, normalement il n'essayait jamais de toucher un vampire qui se nourrissait, mais cette fois ci il en fut incapable et retendit sa main... Il n'avait jamais vécu des moments aussi troublant que ceux-ci, les dernière choses qu'il se souvenait de sa fiancé, était le désir compulsif à boire son sang. Il lui avait demandé pardon et avec une retenu presque impossible à tenir pour un jeune vampire, il n'avait prit qu'une toute petite fiole de liquide coulant de l'une de ses nombreuses blessures et l'avait caché sous son cœur durant toutes ces années... Milan sursauta lorsque Syra lui retendit la gourde en lui demandant si c'était du sang humain.

Non ce n'en est pas, je n'y ai d'ailleurs jamais goûter... Je crois que le goût du sang humain me rendrait fou et que je vais devenir un monstre comme celle qui m'as transformé...

*Elle n'est pas comme moi, elle a goûté à du sang humain en premier... au moins elle n'a tué personne devant moi, O mon dieu faite qu'elle ne soit pas un monstre comme tout les autres... Jamais je n'aurai la force de tuer quelqu'un comme elle!*

Cependant il y à un problème avec le sang animal, c'est qu'il ne nous satisfait jamais pour très longtemps... Mais c'est mon choix et je vis comme je le peux avec ce dernier.

Il avait peut-être dit cette dernière phrase un peu sec... Jamais il n'avait parler ainsi à aucun autre être. Doux de nature, Milan élevait effectivement très rarement la voie et s'il le faisait, la plupart du temps c'était quand il était énervé ou comme en ce moment assez confus pour que ses pensés se contredisent...

désolé, murmura-t-il, je ne voulais pas te faire peur ou te blessé...

Sa dernière phrase coupa sec et des larmes lui virent au yeux... Quand était-ce là dernière fois ou il s'était laissé aller comme cela? Malheureusement, le vampire ne s'en souvenait plus la seule chose qu'il savait était qu'il voulait pleuré, même si cela le rendrait faible devant Syra...

*Je suis comme cela, je ne changerai jamais... Toujours en train de pleuré quand il ne faut pas.*
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 22:25 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Syra resta surprise quand elle vit que Milan pleurait. Elle fronça les sourcils et se pencha pour mieux voir car il semblait vouloir le cacher. Respectant sa volonté, elle s'adossa au mur.
Mais pourquoi elle pleure la lavette? Demanda Drake. Parce qu'elle a tuer un animal pour se nourrir?
Non, contredit Flys. C'est autre chose. Il est atterré pas bouleversé.
C'est le même truc.
Quand qu'on a qu'une cellule et qu'elle serre qu'à tuer, oui en effet c'est le même truc.
Hey! Toi je vais te...
Malgré elle, Syra sourit. Heureusement que le vampire était plus concentré sur ses larmes que sur elle.
Et la «discussion» de ses sœurs continua longtemps comme ça, les insultes volant d'un bord et l'autre de sa tête. Lorsqu'elles se turent enfin - Flys ayant cédé sa victoire par manquer d'insultes - Syra pu à nouveau se concentrer sur le vampire triste. Elle n'était vraiment pas habile avec les sentiments et encore moins ceux des autres, mais elle devait faire quelque chose pour le calmer. Mal à l'aise, elle apposa sa main sur son épaule, mais au frisson qu'elle vit parcourir le vampire, il n'aima pas le contact. Elle retira vivement sa main et se mise à mordiller sa lèvres. Geste qui eut pour effet de lui faire mal parce qu'elle avait des canines plus protubérantes qu'avant et qu'elle l'avait oublié.
Après s'être vivement léché les lèvres, elle chercha ses mots pendant quelques instants.

- Eum... est-ce que... est-ce que t'as envie d'en parler?

Ah bravo! Ça c'était ton meilleur coup, se félicita-t-elle. Je pourrais pas avoir un peu d'imagination et lui parler d'autres chose? Et non! Il a fallu que j'ouvre ma grande trappe.
Euh... est-ce que tu va bien Syra? Lui demanda Drake.
Je ne crois pas, ricana Flys.  

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 16:51 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 22:44 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Milan pleurait, il pleurait la perte d'un être qui était encore plus cher que ça propre vie. Lorsqu'il sentit une main lui touché l'épaule, une main tentant de le rassuré, toutefois tremblante... Ne faisant que ravivé sa peine... Il n'était pas le genre à avoir eu beaucoup de contact avec celle qu'il aimait avant que le manoir se soit fait attaquer et depuis chaque fois qu'une femme décidait de lui touché l'épaule, la grandeur de leur main ne faisait que lui rappelé de mauvais souvenir... Lorsqu'il entendit Syra lui proposé d'en parlé il eu un petit ricanement...

*Et tu crois que ça va m'aider... Eh bien j'espère que tu est prête à essuyer mes larmes...*

Il avait en effet jamais parler à personne de cette nuit où toute sa vie avait basculer dans le cauchemar et dans le sang...

*Je n'en aurais jamais parler à personne, mais bon on ne peut pas tout garder pour soi, il faut que ça sorte tôt ou tard et même si je préférerais que ce soit tard, cependant une occasion comme celle-ci ne pourrais jamais se représenté...*

De quoi veux tu que je te parle, il s'était relever pour regarder droit dans les yeux de la jeune vampire, ce qui me bouleverse ou veux tu tout simplement connaître toute ma vie... Qui fut ma foi assez longue.
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 22:54 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Syra resta surprise qu'il lui pose une telle question. D'abord parce qu'elle n'aurait jamais cru qu'il lui répondent et ensuite... à cause de son regard. Il avait l'air tellement triste, mais déterminé à la fois que ça lui fit constater à quel point elle était comme lui. À quel point elle ressentait la même chose lorsqu'elle se ressassait son passé. À quel point elle était aussi triste que lui.
Elle resta patoise pendant un certain temps, assimilant l'accord qu'il lui accordait puis soupira.

- Comme l'un ne va pas sans l'autre, aussi bien tout me raconter depuis le début.

Heureuse, elle constata qu'il n'était pas aussi outré qu'elle l'avait cru.
Et maintenant prépare-toi à attendre, lui lança Flys. Il a dit qu'il était vieux.
On a le temps je crois non? 

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 17:03 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Milan de Marlborough


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 245
Localisation: quelque part

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 00:18 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Recevant la demande de Syra, Milan soupira cherchant par ou commencé, cependant il décida de faire comme elle lui avait demandé, commencé par le début. Bien que assez coupé de faux souvenir du au racontar qu'était son père avant sa mort, le vampire se décida tout de même de resté à l'essentiel.

Mon nom, de Marlborough est en fait tiré du petit village où je suis né. Ma mère était servante et mon père majordome, le manoir où mes deux parent travaillait était le manoir de la famille Marlborough qui avait fondé ce petit village. Je fus élevé autant par mes parents, que par les nobles que ces derniers servaient. Après 15 ans, je fut assez vieux pour commencer des tâches ménagère comme ma mère, cependant la fille des Marlborough, Xiphonia, qui était un ans plus vielle que moi commençait à avoir ses courbes de femmes. Je devenais de moins en moins intéressé en mon travail et de plus en plus intéressé en elle... Par contre des prétendants venaient la voir tout les jours... Après tout qu'est-ce qu'un garçon n'ayant pas le sous pourrait lui donné a elle... Un beau jour, j'aurais du faire le ménage dans la chambre de la fille, mais avant que je puisse m'attelé à ma tâche, Xiphonia me sauta au cou en pleurant...

Ressentant une remonté de la tristesse, Milan se permit de pleuré quelques instants... Après tout il avait toute la journée pour raconter sa longue et triste histoire.

Elle avait été promise à un de ses prétendant ayant dit qu'il ne voulait pas de la dôt de sa famille, un crétin prétentieux fils d'un riche marchant et ayant lui même son propre commerce. Elle me demanda quelque chose que mon coeur ne se résolu point a lui refusé... Elle me demanda de venir devant son père et me laissé demandé, par elle en mariage...
, Milan eut un sourire ironique, Bien sur rien de ce que ses parents lui disaient ne la faisait changé d'avis et au bout de 3 ans elle gagna la bataille... Moi pendant ce temps, je perdu mon père. Alors que pendant que mon père revenait du marché, il s'était fait attaqué par des brigands et avait perdu la vie en défendant la cargaison... Tout ce qu'ils m'ont ramené était sa canne...

S'acotant sur la canne qu'il tennait en main, Milan se retourna vers Syra la regardant comme il le pouvait dans le noir des passages...

D'allieur, plus nous vieillissions, et plus nos corps changeait... Après un cinq ans de bonheur à apprendre à la connaître sans toutefois avoir trop de contact, politique de ma mère... Pas de contact avant le mariage... Enfin, j'avais 23 ans et elle 24, et... elle... te ressemblait... tu aurais pu être sa jumelle tant la ressemblance est parfaite. Soupirant de nouveau, Milan regarda le mur et continua, Nous étions en train de nous préparé pour le banquet d'avant mariage... Le banquet des fiansalle qu'ils appelaient cela, lorsqu'une des servantes du manoir vint me trouver, Nous nous étions fiancé deux jour avant. Il y avait un problème et je devait aller voir ce qui ce passait. Sentant une rage froide monté en lui le ton du vampire devint plus froid. Lorsque j'ai apperçu la première servant morte une morsure dans le cou je me suis mis à courrir en direction de la porte du banquet, malgré toutes les personnes présente, aucune n'avait eu le temps de réagir, ils étaient tous mort par terre le cou brisé... Je ne fit a peine deux pas dans la pièce que la créature qui avait fait le carnage m'avais sauté au cou... J'ai reussi à la faire fuir en la bléssant, mais son venin était déjà en moi, et l'adrenaline avait accéléré le processus...

Milan commença à pleuré plus fort encore : Je me suis réveillé quelques minutes plus tard et j'ai retrouvé ma fiancé par terre dans une marre de son propre sang résistant à l'appel de la race à laquelle j'appartenais désormais, je ne fit que remplir un petit flacon de crystal incassable de son sang... et je l'ai veillé ainsi jusqu'à ce qu'elle meurt...


Parlant du flacon, Milan sorti ce dernier, sélé par le passage des ans on voyait encore le reflet rouge du sang humain...

J'étais maintenant un vampire, ma fiancé et la seule famille qu'il me restait s'était fait assassiné par un monstre, et j'avais soif de sang. M'attaquant uniquement à des animaux pour assuré ma survie, j'ai traqué et éliminé au moins une centaines de ces monstres buveur de sang... Seulement me voilà arrivé a cette ville depuis à peine deux jours et tu apparais devant moi, cette fois-ci il lui toucha carrement la joue, Et si je me fit à mes sens tu es bel et bien là... J'ai juré de me vengé et de tué tout les vampires n'étant pas capable de se controler et tuant des humains en avant de moi... Seulement je sens que si jamais je te vois faire... Je ne serai jamais capable de te tuer... et voilà tu sais à peu près tout... Pourquoi quand je te regarde je suis boulversé, pourquoi à chaque fois que je tue un vampire je ne peux pas m'arrêté de courrir pour rattraper celle qui m'as transformé... Et surtout pourquoi je ne suis même pas un danger pour toi.

Soupirant encore une fois, Milan regarda Syra dans les yeux et finalement lui demanda: Et toi quelle est ton histoire et comment t'es tu retrouvé parmis les maudits?
_________________
La vie et la mort, les deux sont identiques... Tout ce qui les séparent, c'est un couteau dans le coeur.


Revenir en haut
MSN
Syra Delarme


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2009
Messages: 1 021
Localisation: Cachée!! Non, joke, Drake est en train de buter un mec alors j'suis dans mon crâne XD

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 01:37 (2009)    Sujet du message: Passage au cimetière Répondre en citant

Alors qu'il lui racontait son histoire, Syra sentit un sentiment de tristesse pour lui s'emparer d'elle et... elle trouva cela étrange. Elle n'avait jamais était une femme sentimentale et se retrouver dans une telle situation lui laissait un drôle de goût métallique dans la bouche. Elle s'était toujours battue, avait toujours eu une tête butée et arrogante, mais jamais elle n'avait été portée à écouter ses sentiments. Jamais. Enfin, jamais c'est un grand mot car elle avait déjà pleurer et c'était pour sa mère, une quinzaine d'années plus tôt.
Écoutant Milan, Syra se sentait toute bizarre et elle le fut plus encore quand il lui dit qu'elle ressemblait à sa fiancée disparue.
Ah. C'est pour ça qu'il était comme ça avec nous.
Cependant le summum des sentiments bizarres fut atteint quand il lui caressa la joue. Elle en eut un frisson et détourna le regard. Elle resta ainsi jusqu'à ce qu'il lui pose la question qu'elle ne voulait pas entendre.
Il t'a raconté la sienne de bonne foi. À ton tour.
Syra soupira.

- Mon... mon histoire est essentiellement différente de la tienne, mais dans le fond c'est la même chose; c'est aussi pour trouver celui qui a transformé ma vie en enfer que je suis ici.

Syra garda le silence pendant un court instant.

- J'ai grandi dans un petit village dont je ne connaissais même pas le nom. J'étais entourée de ma mère et d'autres gens dans notre situation. Pauvres, sans logis fixe et ma mère n'ayant pas de boulot, on faisait ce qu'on pouvait avec ce qu'on avait. Mais c'est quand elle est morte alors que j'avais même pas quinze ans que ma vie à prit un tournant aussi... mortel.

Syra prit une pause pour calmer sa respiration.

- C'est sur son lit de mort qu'elle m'a dit... qu'elle m'a dit que mon père était un vampire, annonça-t-elle en fermant les yeux pour empêcher les larmes d'en crever les cils. Qu'il avait tuer son mari et qu'il l'avait violée avant que des gens bons la sauvent en chassant le monstre hors de la ville. Mais il était toujours en vie. Il était toujours en vie qu'elle m'a dit et elle m'a même donné son nom. J'en ai pas supporté plus et je suis partit en courant. J'étais tellement en colère et triste que quand un homme m'a agripper pour me calmer, je me suis retourné contre lui et elle l'a tuer. Elle n'a pas hésité une seconde. Elle a dégainée mon couteau et elle la poignardé à tellement de reprise que je ne l'ai même pas reconnue quand j'ai repris ma place.

Syra s'était agrippée la poitrine comme pour empêcher son cœur d'en sortir. Lorsqu'elle eut retrouvé son calme elle poursuivit.

- Je... après ça, je suis retourné auprès de ma mère, m'en fichant complètement que mes vêtements soient couverts de sang, mais j'ai vu qu'elle était morte. Qu'elle était partie pour de bon. Je l'ai à peine pleuré - mes dernières larmes jusqu'à plutôt récemment - et je suis partit sur les traces de celui qui avait détruit la vie de ma mère et la mienne par la même occasion. Ça fait quinze ans que je lui courts après et quand je l'ai enfin trouvé... j'ai pas pu le tuer. J'ai rien pu faire. Il avait une gamine, une petite fille qui l'appelait son grand frère et j'ai... j'ai vu en moi ce qu'elle deviendrait si je tuait son «frère». Elle serait devenue exactement comme moi. Une fille qui cherche à se venger. J'avais pas envie qu'elle vivent la même colère que moi. Qu'elle ne vivent plus que de la mort et de la soif de vengeance. Je ne le voulait pas et je n'ai rien pu faire.

Une larme s'extirpa d'entre ses paupières clauses et coula le long de sa joue.

- Mais le... le pire dans tout ça, c'est que c'était complètement faux. Le vampire n'est pas mon père et ma mère l'a cru pendant quinze ans. Elle a vécu avec ça sur la conscience pendant tout ce temps, persuadée que sa fille était le fruit d'un viol et d'un vampire. Et je l'ai cru pendant autant de temps.

Syra leva enfin le regard vers Milan et, voyant la question dans son regard bleu, soupira.

- Je l'ai su cette nuit alors que j'étais face à lui. Je l'ai su à quelque mètres seulement de la pire gaffe que j'aurais pu faire. C'est Vidomina qui me l'a dit, qui m'a dit qu'un vampire, une fois totalement transformé, ne pouvait pas avoir d'enfant. Il pouvait... s'offrir quelques plaisirs, mais pas concevoir. Je me suis un peu obstinée avec elle, mais elle avait raison. Pourtant je voulait quand même le tué pour le lui faire payer, mais... une autre femme m'a convaincue. Elle a toujours eu les arguments pour me faire taire et cette fois là n'a pas été une exception. Je suis partie en courant, j'ai demandé de chemin de la sortit et... c'est là qu'on s'est rencontré.

Elle leva le regard vers lui et eut un sourire triste. Elle amena sa main à sa joue et en retira la larme. Après l'avoir regardé pendant un moment, elle revint à Milan.

- Je ne suis un vampire que depuis une journée à peine - me faisant mordre par un malandrin que je ne connaissait pas et qui chassait par là avant de mourir - alors je n'ai pas moi-même expérimenté la «chasse». Si j'ai bu du sang humain c'est vraiment parce que je n'avais pas le choix. C'était la seule chose à portée de main. Je ne pense pas, comme toi, arrivé à tuer un homme juste pour me nourrir. J'ai tuer bon nombre d'hommes, de vampires et même de loups-garous jusqu'à maintenant, mais à chaque fois c'était pour une bonne raison. Et si tu me détestes pour ça... je ne peux pas t'en vouloir.

Syra soupira bruyamment pour signifier qu'elle avait terminé. En fermant les yeux avant prendre appui sur le mur derrière elle, elle se rendit compte qu'elle n'avait jamais raconté ça à personne, mais qu'en réalité ça ne la dérangeais pas vraiment. Elle qui était habituellement une femme butée qui hait la compagnie, venait de se confier à un homme qu'elle... qu'elle ne connaissait même pas! En fait, elle avait beau ne pas le connaître, elle savait qu'ils étaient sensiblement pareil l'un comme l'autre. Et... elle devait se l'avouer, elle l'aimait bien.
Syra gronda. Jamais elle n'avait sentit pareil sentiment et elle n'aimait pas ça. Ce n'était pas habituelle pour elle. Pourquoi est-ce qu'elle se comportait comme ça? Pourquoi est-ce qu'elle avait le mottons et qu'elle fuyait le regard de l'homme? Vraiment elle n'aimait pas ça.  

_________________
La mort nous fait réaliser qu'on a perdu quelque chose à laquelle on tenait plus qu'on ne pensait.



Dernière édition par Syra Delarme le Jeu 21 Jan - 17:04 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:34 (2017)    Sujet du message: Passage au cimetière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le manoir caché Index du Forum -> Forêt -> Cimetière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com